Une bulle d’interview : Jean François Ruiz de Webdeux.info et de Ziki.com

Les bulles d’interview sont l’occasion de recueillir les réflexions et les analyses des principaux bloggeurs ou acteurs du 2.0. Même si leurs billets quotidiens (toujours plus riches d’analyses et de nouveautés) nous donnent une idée de la manière dont ils voient cette tendance ; je vais à leur rencontre pour comprendre comment il la perçoive de manière générale…

Aujourd’hui il s’agit de Jean François Ruiz connu sur le web pour tenir l’un des meilleurs blogs français sur le sujet du Web2.0 (Webdeux.info) mais aussi pour diriger la partie Europe du célèbre Ziki. Je tiens à le remercier tout particuliètrement car c’est une des premières personnes que j’ai rencontrées via le web, auprès de qui j’ai énormément appris et qui est devenu un ami avec le temps. Il fait un travail de grande qualité et l’ensemble des réponses de cette interview en témoigne par leur perspicacité. Un grand merci à toi Jeff…

A nous :

Bonjour, je te laisse te présenter, présenter ton blog pour ceux qui ne te connaitraient pas…

Jean-François Ruiz, ingénieur de formation, premier à avoir dédié un blog en France sur le Web 2.0. Je suis actuellement directeur général de Ziki.com depuis novembre 2005. Vous en saurez plus sur moi, mon parcours professionnel, mes contenus et mes centres d’intérêt en consultant mon Ziki.

Quelle définition du Web2.0 aimerais-tu voir dans le dictionnaire de 2007 ?

Je vais rester fidèle à la tentative de définition simple que j’ai initié en introduction sur mon blog. Le Web 2.0 est un ensemble de concepts, de notions et de technologies qui se veulent être le témoin des mutations actuelles qu’est en train de subir l’internet. C’est avant tout une prise de conscience que le Web n’est plus qu’une énorme bibliothèque de contenus mais qu’il s’agit de plus en plus d’une plateforme de communication et de services contribuant à l’avènement de la société de l’information. Le Web 2.0 c’est aussi un peu le Web en mode Lecture / Ecriture comme le souligne Richard MacManus.

Comment as-tu découvert ou vu venir cette tendance ?

Je crois que pour moi la découverte de cette tendance à commencé avec la prise de conscience des changements profond qu’allais opérer des services comme Skype dans les communications vocales internationales. Je me rappelle encore m’être inscris sur le service le premier jour de sa disponibilité et de m’être dit, « ce truc est une révolution ». Si je me souviens bien le premier contact que j’ai eu avec un service qui m’as fait vraiment prendre conscience que les choses changeait c’était Furl. Un des premiers services de bookmark collaboratif en ligne. Le jour de sa sortie il est remonté dans ma veille et c’est à partir de ce moment que ma migration vers le tout web 2.0 a commencé en Mai 2004. Par la suite, j’ai continué ma veille et me suis intéressé à tout ce qui tournait autour des applications web. J’ai même ouvert mon premier blog « Exchange Spirit » sur Blogger en anglais sur lesquels j’ai publié pendant quelques mois mes découvertes. Puis j’ai commencé à devenir un gros consommateur de blogs et de services web, je testais de nombreux services. Je crois que la où le Web 2.0 à pris vraiment forme dans mon esprit c’est en testant les applications développés par 37signals et notamment Basecamp que j’ai utilisé depuis pour manager de nombreux projets. Je me souviens encore lire le premier post sur le O’Reilly Radar où ils annonçaient leur projet de faire une conférence sur le Web 2.0. Etant à la frontière mexicaine à cette période, j’ai tenté de convaincre mon boss de l’époque de nous y rendre car il allait s’y passer « quelque chose ». Je pense que je n’avais pas mesuré à l’époque que le phénomène et le terme Web 2.0 prendrait autant d’importance.

C’est en novembre 2005 que j’ai décidé d’ouvrir mon blog dédié en France sur le sujet, car je voyais qu’il y avait à l’époque clairement un manque de contenu de qualité pour présenter les nouveautés du web. Depuis de nombreux blogueurs se sont mis à parler des nouveaux services Web 2.0. Aujourd’hui, je ne parle que des services qui me semblent vraiment important et je partage des analyses et réflexions sur les phénomènes que j’observe tous les jours autour de moi.

Le Web2.0 arrive maintenant à son apogée au point que l’on trouve tout et n’importe quoi estampillé « 2.0″ ou « beta ». La bulle serait-elle, selon toi, entrain de s’essouffler ou d’éclater ?

Je pense effectivement que l’on trouve n’importe quoi. De très nombreux services se montent avec des personnes qui n’ont pas compris les fondements de la réussite des sociétés qui font couler beaucoup d’encre sur le web. Comme on l’a expliqué sur un article de prévisions pour 2007, je pense en effet que l’on est en train d’atteindre l’apogée du phénomène et que celui devrait décliner à la fin de l’année. De nombreux services mourront, c’est sur, mais je ne crois pas à un éclatement de la bulle mais à une lassitude du terme qui se fait déjà sentir parmi les « évangélistes » du 2.0.

Comment envisages-tu le successeur du 2.0 ? et y aura-t-il selon toi un 3.0 ?

Je ne crois pas qu’on parlera de Web 3.0, les marketeux trouveront bien un autre terme « innovant » pour parler de la prochaine grande étape dans le développement du web qui passe à mon avis par l’extension de la présence sur Internet aux milieux et conditions nomades. Je crois que la prochaine (r)évolution se fera par la démocratisation du Web sur les terminaux mobiles. Pour faire simple, quand on aura des abonnements data mobile à des prix abordables et des services qui se seront adaptés à ces interfaces mobiles on observera à nouveau des changements profond des usages du travail de l’information. Le Web 3D devrait révolutionner les interfaces, on y viendra doucement mais cela ne changera pas fondamentalement notre rapport à l’information et à la connectivité sur le web. La réduction de la fracture numérique par la démocratisation de l’accès mobile à internet sera à mon avis ce qui marquera un changement dans les modèles d’interaction et de communication sur le web et par extension entre les personnes. C’est d’ailleurs pour cela qu’on a commencé avec Sébastien Rousset et Jérôme Marc à parler de révolution des usages mobiles sur blog dédié au sujet : Mobile.Webdeux.info.

 

Quelles seront les concepts ou technologies qui vont prendre toute leur ampleur en 2007 ?

Comme expliqué sur l’article de prévisions de février dernier : identité numérique et présence en ligne, mobilité, professionnalisation des blogueurs, avatars intelligents, utilisation de la voix/vidéo et des technologies de synthèses vocales avancées.

 

Avant de terminer cette interview, inversons-les rôles : à toi de me poser une question à laquelle tu aimerais que je réponde !

Je te renverrai vers la question précédente. Quelles sont pour toi les concepts et technologies qui marqueront cette année 2007 aujourd’hui, à mi parcours de cette année ?

L’année est déjà bien avancée et Internet continue d’évoluer sans cesse. Je pense que cette année a vu et verra tout d’abord l’apogée de la vidéo en ligne. Après l’engouement suscité par les Youtube-like, les services proposant de la vidéo à le demande, par mail ou encore de l’éditer en ligne directement commencent à voir le jour au même titre que les chaines de télévisions personnelles online. Ce marché va à coup sûr exploser cette année même s’il semble déjà bien occupé par d’importants acteurs. Les usages vont aussi évoluer et les interfaces avec. Je parle ici d’évolution sur plusieurs années et forcément des RIA et de tout ce que cela comporte : nouvelles interfaces, nouveaux comportements, nouvelles possibilités, RDA et autres technos sur lesquelles je conseillerai n’importe quel développeur de se positionner. De ce côté-là, on ne voit encore que les prémisses du web de demain… Si le web2.0 a fait considérablement changer la place occupée par un visiteur, le Web Riche révolutionnera le web tout entier. N’y voyait pas d’envolée lyrique de ma part mais juste un sentiment profond qui se fait sentir un peu plus chaque jour sur l’écosystème du web. Par ailleurs, si on réfléchit à de plus courtes échéances, je mettrai en avant la volonté des acteurs du web de se placer sur toutes les plateformes mobiles. Les exemples sont déjà là : Netvibes va pousser très prochainement son service mobile et Google pour ne pas le citer lance petit à petit ses services sur mobile (Gmail ou Calendar). Enfin et en ce qui concerne la blogosphère, je pense que celle-ci a atteint une sorte d’équilibre autour des 70millions de blogs dans le monde si j’en crois les derniers chiffres : il doit se créer à peu près autant de blogs chaque jour qu’il y en a qui s’éteignent… Mais petit à petit, je te rejoins sur l’idée du développement de blogs professionnels en France comme on l’en voit déjà aux US. Pourquoi pas nous ^_^

 

Je te laisse le mot de la fin si tu as quelques chose à ajouter et te remercie pour ta participation à cette bulle d’interview..

Je souhaitais te remercier pour le travail que tu fournis quotidiennement ici. Je me réjouis de voir que les conseils que j’avais prodigués lors de la conférence web 2.0 à l’ECE où nous nous sommes rencontrés portent leurs fruits. Donc continue comme ça, tu es sur la bonne voie. Sinon j’invite tes lecteurs à suivre l’actualité de Ziki.com, sur le Ziki de Ziki ;) car les prochaines semaines vont être riches en nouveautés et en possibilités autour du service…

Découvrez aussi les sous-titres à télécharger

Le meilleur sous-titre français pour Vikings saison 4. La meilleur solution pour découvrir de nouveaux épisodes d'une série TV et les sous-titres associés.
1 commentaire (ajouter le vôtre)
  1. Trés bonne Interview merci a Jean François Ruiz et a toi Frédéric :)
    Continu !!

© 2006-2017 Frédéric Cozic  
Propulsé par Wordpress sous licence Creative Commons