Twitter : présentation du concept, de ses différents usages et de quelques applications connexes

Twitter est devenu en l’espace de quelques mois un phénomène médiatique sur Internet. Tout le monde s’est mis à en parler en bien ou en mal mais sans jamais y rester indifférent. Poussé par quelques influents sur le web, ce petit service étend de plus en plus vite sa communauté. Pour ce qui ne connaisse pas Twitter ou qui voudrait en savoir un peu plus, je vais essayer de présenter le service en détails, proposer plusieurs manières de l’utiliser et enfin vous proposer une liste d’application connexe construite autour de Twitter.


Qu’est-ce que Twitter ?
L’objectif premier de Twitter (qui signifie “gazouillis” en anglais) et ce pourquoi il a été développé est de pouvoir fournir une réponse simple à la question : que suis-je en train de faire ? L’utilisation est très simple et gratuite : vous disposez de 140 caractères pour diffuser vos messages à qui veut bien le recevoir si vous spécifiez votre compte en public ou à votre réseau uniquement s’il est en privé. Parallèlement, vous choisissez les membres de Twitter dont vous voulez suivre les publications et ces membres peuvent vous ajouter également en retour dans leur propre réseau.
Pour publier vos messages, plusieurs moyens sont disponibles : via le site web de Twitter, via votre téléphone portable par SMS, via une messagerie instantanée de type Google Talk ou encore via des logiciels/sites Internet tiers basés sur l’API libre de Twitter.
Le concept a été lancé en mars 2006 par la société Obvious basé à San Francisco.
Si vous décidez de tester le service, n’hésitez pas à ajouter mon compte  twitter pour que nous puissions commencer à échanger sur le sujet !
Voilà pour présentation simple de l’outil. Essayons maintenant de voir comment on peut s’en servir.
Quels en sont les usages et qui utilisent ce service?
Il ne s’agit plus là de placer l’utilisateur au centre du contenu, mais c’est bel et bien la vie de l’utilisateur qui devient le contenu ! Certains vont donc utiliser le service pour se mettre en avant et décrire complètement leur vie, ce qu’ils font toute la journée… d’autres vont l’utiliser comme un système de messagerie instantanée publique enfin d’autres s’en serviront pour diffuser de la micro information à leur communauté. Tentons de décrire tous les usages et donc les profils d’utilisateur de ce média viral de messages courts :

  • Ma vie et moi-même : profil type de Twitter, cet utilisateur va se servir de Twitter pour faire partager à sa communauté sa vie au quotidien, ce qu’il fait, qu’il mange, qu’il achète, etc… et la notion de web-réalité prend alors tout son sens avec un côté exhibitionniste (en dévoilant tous les détails de sa vie) et un côté voyeuriste de la part de la communauté qui suit cette utilisateur pour tout savoir sur sa vie ! Présenté comme cela, cet usage ne semble pas vraiment intéressant et pourtant il se retrouve terriblement répondu et Twitter a d’ailleurs était créé pour cela il y a plus d’un an.
  • Communiquer comme une messagerie aux yeux de tous : cet utilisateur va se servir avant tout de Twitter pour communiquer avec d’autres membres de sa communauté sur des sujets assez légers et certainement pas privés (rappelons que derrière ce côté publique se cache une indexation systématique de tout ce qui est publié sur votre compte Twitter donc potentiellement la possibilité de retrouver ce qui a été dit !). Pourquoi multiplier les standards de communication en ajoutant Twitter aux Gtalk, Skype et autres IM ? Beaucoup utilisent plusieurs de ces services au quotidien, possédant ainsi autant de communauté avec certains membres présents dans plusieurs réseaux. Twitter ne fait que créer un nouveau média et donc une nouvelle communauté.
  • Envoyer des SMS gratuitement : dans certains pays, France compris, l’envoi de SMS de notification n’est pas surtaxé et donc gratuit. Imaginons donc cet utilisateur créer une petite communauté dans laquelle chacun active la notification par SMS. Dès lors, toutes la communauté peut s’échanger des SMS sans payer et peut facilement rajouter de nouveaux destinataires.
  • Suivre en live des Conférences : depuis que le blogging s’est développé et le wifi avec, nombreux sont les participants qui se sont mis à blogger en direct lors de divers évènements comme par exemple une conférence ou une exposition. On peut prendre l’exemple des fameux KeyNote de Steve Jobs durant lesquelles de nombreux bloggeurs publient en direct de la salle les annonces du grand patron d’Apple. Cet utilisateur se sert donc de Twitter comme une plateforme de micro-blogging pour diffuser rapidement et de manière soutenu de l’information sans avoir à la détailler.
  • Alternative à un blog, le micro-blogging : cet utilisateur peut se servir de Twitter pour publier de l’information à sa communauté ou à son blog tout entier (s’il installe un widget sur son blog) en parallèle de ses billets habituels. Twitter permet ainsi de micro-blogguer de l’actualité rapidement, de faire courir un scoop, démarrer un buzz sans avoir à détailler le tout dans un billet complet.
  • Bookmarker publiquement de manière éphémère : vous connaissez et utilisez peut-être un des services de bookmarking (i.e. gestion de favoris en ligne) qui existe sur Internet comme del.icio.us ou Google Bookmarks. Le but est simple pouvoir mettre de côté un site Internet, un blog, un article ou un service que l’on trouve intéressant de manière) pouvoir le communiquer et le retrouver plus tard. Cet utilisateur va imaginer la même chose mais via Twitter en proposant un service qu’il vient de découvrir à sa communauté de Twitter. Cela peut être sympa car il ne s’agit pas de tout publier mais seulement ce qui est vraiment intéressant et donc de faire un tri vers l’essentiel.
  • Interroger la communauté : cet utilisateur dispose grâce à Twitter d’une plateforme de diffusion rapide d’une question et donc potentiellement d’une réponse fournie en retour vers une personne qui le suit. La limitation des messageries instantanées trouve ici sa limite puisque Twitter permet d’interroger tout le monde en même temps.
  • Signaler sa présence : cet utilisateur pourra utiliser le service uniquement pour signaler ce qu’il fait et donc s’il est disponible pour interagir avec lui ou pas. Cela reprend l’idée de l’état de connexion dans les messageries instantanées mais à plus grande échelle.
  • Philosopher : eh oui certains utilisateurs diffusent via Twitter une pensée philosophique (pas toujours intéressante :-) ) comme une initiation à réfléchir sur un sujet… pourquoi pas…
  • et bien d’autres encore…

Au final on se rend vite compte qu’il existe autant d’usages différents de Twitter que d’utilisateurs. Certes vous allez me dire que c’est comme tout service, on s’invente l’usage que l’on en fait mais avec Twitter cela prend un sens tout autre puisque le but premier du service a vite été détourné pour des usages tout autre… et on continue d’en voir de nouveaux apparaître tous les jours.

Quelques exemples des applications connexes à Twitter et autres mashups
Au fur et à mesure que le buzz prend, le nombre de services connexes à Twitter ne cesse d’augmenter grâce à l’API relativement complète fournie par les équipes de Twitter ! Il serait même difficile de répertorier tous les services qui existent. Vous pourrez en trouver néanmoins une liste assez complète sur ce wiki. Je vais essayer de vous donner (très subjectivement) quelques services qui sont pour moi digne d’être essayer :

  • Twitter sur votre bureau :
  • Twitter dans Firefox :
    • Twitbin : barre latérale sous Firefox pour garder toujours un œil sur les Twitter de vos amis.
    • Twitterbar : Twitter directement depuis la barre d’adresse de Firefox.
  • Quelques Mashups de Twitter :
    • twittervision : Affichage en temps réel du flux Twitter sur une carte du monde entier Google Maps
    • 24oclocks : affiche les messages envoyés par vos amis chronologiquement (présenté chez AccessOweb).

Quel avenir pour Twitter et que penser de ce service en conclusion ??
Tour de table ? Rachat ? Lancement d’un business model effectif via de la publicité ? Difficile à dire au jour d’aujourd’hui mais il est sur que l’actualité de la jeune société californienne va être dense dans les prochains mois. Même si le service n’est pas d’une qualité exceptionnelle dans sa réalisation (nombreux sont les utilisateurs qui aimeraient beaucoup d’améliorations) et même si les serveurs utilisés tombent régulièrement en raison de la montée du trafic généré, Twitter commence à attirer l’attention des plus grands du point de vue du buzz médiatique qu’il créé, du réseau social qui se construit autour mais aussi et surtout devant le désir des utilisateurs de disposer d’un medium de communication simple et bref pour parler d’eux mêmes ! Twitter se place ainsi d’une certaine manière comme la continuité logique du phénomène des blogs (qui sont 70millions sur le net rappelons-le) avec la même similitude dans l’appropriation personnel de l’usage que l’on peut en faire.
Chaque billet traitant de Twitter dans la blogosphère soulève un vent de réactions fortes : les fervents défendeurs et les archi-contre… sans jamais laisser indifférent ce service se crée petit à petit et de plus en plus vite une place au rang des plus grands buzz du web…

Découvrez aussi les sous-titres à télécharger

Trouver les sous-titres pour Game of Thrones saison 6. Le meilleur moteur de recherche de sous-titres disponibles en français et en anglais.
142 Commentaires (ajouter le vôtre)
  1. un petit bonjour à tous

  2. j’aime

  3. coucou

    • Lasbeigas

      Sava bien toi

  4. Bertrand

    Le signale l’excellent livre de Kenizé Mourad, Dans la ville d’or eet d’argent, qui vient de sortir chez Robert Laffont, après « De la part de la princesse morte ».
    Superbe fresque historiqe sur fond d’amours, d’intrigues de palais, déctivant la révolte des cipayes.

  5. Nous nous penchons actuellement sur l’utilisation des réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) pour la promotion de nos sites internet. S’il est assez aisé d’utiliser ces plateformes comme l’internaute lambda, il est parfois un peu plus complexe de s’en sortir lors d’une utilisation plus poussée !
    Twitter est relativement obscur à nos yeux (enfin « était »), merci à toi pour cet article qui débroussaille le concept ;)

  6. Super intéressant :)
    Il m´est arrivé hier soir qu´un ami m´a demandé « à quoi sert twitter » Ici, tout le mode d´emploi s´est bien placé, lol. Cependant, je ne peux pas l´envoyer le lien, car il ne parle pas francais :)
    C´est amusant de, disons, se reconnaître ici
    Merci
    Amicalement
    Elisa

  7. majdi

    http://i9.cx/www.twitter.com/login/?i=49469

  8. Merci pour la liste d’applications connexes. Vraiment pratique !
    Bonne continuation.

  9. Thank you very much for the information! I searched these data for a long time, I just could not find the source of confidence.

  10. Normally I’m against killing but this article sauglhtered my ignorance.

  11. UVbr7P zkjtzerslzap

  12. ybibawn

    Bonjour à toute la tribu twitter…J’arrive ici comme dans une jungle , ignorant totalement les règles du jeu.
    J’aimerais participer à des débats sur tous sujets d’actualités…Suis prêt à poster des textes et commentaires ainsi que des informations.
    Comment s’y prendre ?
    Merci d’avance pour vos indications.

  13. Mais vous y etes passé avant ? je préfère psaesr derrière LCO le futur chef du parti naziLCO 2012 LCO 2012

  14. [...] que vous l’avez compris la liste est longue et l’usage de Twitter au fond, c’est à vous de l’inventer [...]

  15. Très intéressant comme article, je vais le partager avec mes amis.
    Merci bcp

  16. Bonjour tout le monde et merci pour les infos utiles

© 2006-2017 Frédéric Cozic  
Propulsé par Wordpress sous licence Creative Commons