Microsoft Mix07 Paris : compte rendu et impressions personnelles

Comme annoncé mercredi, j’ai eu l’occasion d’assister toute la journée de jeudi au Mix07 de Microsoft. Après avoir fait un passage au BarCamp de Yahoo/Ziki puis au Google Developper Day, je viens de « boucler la boucle » des conférences de ce printemps à Paris avec celle de Microsoft. Par ailleurs et grâce à Jeff, j’ai pu y participer en tant que VIB (comprenez Very Important Blogger ^_^). Derrière ce nom un peu pompant je vous l’accorde, on pouvait accéder au coin presse et être très bien placé dans la salle… Bref je ne pouvais pas y être mieux.
Je vais essayer donc de vous faire un compte rendu de l’événement sans trop rentrer dans les détails de chaque session mais plutôt en vous donnant mes impressions sur la conférence et, de manière plus générale, mon analyse sur le positionnement que Microsoft est entrain de réaliser dans le marché du web d’aujourd’hui…

Qu’est-ce que Le Microsoft Mix07 ?
Le Microsoft Mix07 est une conférence qui a lieu traditionnellement à Las Vegas au début du printemps et qui, pour la deuxième année, prend également place à Paris en Juin. Il s’agit pour Microsoft de présenter les solutions et les stratégies de l’entreprise dans le domaine du Web. La firme de Redmond peut ainsi détailler sa vision des évolutions du web et présenter les technologies qui seront, pour elle, celles de demain.


Un mot sur l’organisation de l’événement

Cette année, le Mix07 a eu lieu dans le magnifique cadre du Cirque d’Hiver à Paris. Pouvant accueillir les 900 personnes inscrites (j’estime que seulement 500 étaient présentes au final), cette salle qui a plutôt l’habitude d’accueillir des spectacles, a été très bien aménagé par l’équipe de Microsoft et je dois dire que l’organisation de la conférence a été sans faille tout au long de la journée. De l’accueil le matin, aux différentes sessions très respectueuses du timing, en passant par les différentes pauses de la journée, l’équipe de Microsoft épaulée par une armada d’hôtesses a parfaitement géré la situation. Seul ombre au tableau (et oui il en faut !), le déjeuner plus que rudimentaire (acheté à la gare ?).
En ce qui concerne l’ambiance, je dois dire que je n’ai pas retrouvé la même frénésie que chez Google ou que chez Yahoo. J’ai trouvé les gens plus détachés et peut-être moins excité par l’évènement. Mais en ce qui me concerne, la possibilité de passer la journée entouré de nombreuses personnalités du web m’a parfaitement suffit :-) . J’y reviendrai plus bas.


Compte rendu rapide de la journée

Comme je l’ai dit, je ne vais pas rentrer dans le détail de chaque session, car il y aurait beaucoup à dire et cela n’intéresserait pas tout le monde. Les webcasts de toutes les sessions seront de toute manière très prochainement disponibles. Les curieux pourront ainsi trouver les réponses à leurs questions.
Néanmoins, pour vous situer un peu les choses, voici comment la journée s’est déroulée. La conférence a commencé par un keynote introductif d’une heure trente sur le web d’aujourd’hui et sur ce qui s’est passé depuis un an. Puis et pour ma part, j’ai assisté à la session « Créer vos nouvelles expériences » dans laquelle, on a eu droit à une première série de démonstrations de Silverlight, la technologie d’applications riches de Microsoft ainsi que de la suite d’outils Expression Suite. Après la pause de midi, j’ai assisté à une session sur l’enjeu des API dans le web de demain appuyée par plusieurs démonstration de mashups de partenaires comme BMyKey, Ziki ou encore Zlio réalisées avec Popfly. Enfin la dernière session présentait plus en détails l’implémentation de Silverlight ainsi qu’en avant première le projet Mono qui vise à faire tourner Silverlight sur une plateforme Linux.


Qu’en retenir ?

En prenant un peu de recul par rapport à cette conférence, il y a plusieurs points qui m’ont semblé intéressants.
Tout d’abord, le positionnement de Microsoft, de manière globale, dans sa stratégie face au Web. MS veut clairement rattraper son large retard qu’il a accumulé face à des entreprises comme Adobe dans le domaine de la création web. Pour cela, MS profite de la nouvelle ère qui est entrain de se dessiner (l’ère d’Internet Riche comme j’aime l’appeler) que cela soit du Web2.0 ou du web de demain. Conscient que les choses bougent sur le web et que les mœurs évoluent, MS a décide de se donner les moyens pour surfer sur la vague des RIA et tenter de grappiller des parts de marché à Adobe pour ne pas le citer. Sa suite Expression, complètement nouvelle, comporte tous les outils pour créer des interfaces riches, gérer de la vidéo mais aussi du dessin vectoriel.

C’est le second point sur lequel je souhaiterais revenir : la fusion entre designers et développeurs. Pour moi il s’agit là de quelque chose de très important. Trop longtemps, ces deux mondes n’ont jamais réussi à travailler ensemble et à fournir de concert des applications graphiquement et ergonomiquement aussi réussi que techniquement. Certes imaginer que ces deux mondes puissent fusionner si facilement relève de l’utopie je vous l’accorde. De même, si MS semble présenter sa suite comme la révolution de la collaboration d’équipes différentes sur un même projet, il faut relativiser et ne pas forcément croire à la magie d’Expression Studio. Mais bon, l’idée, la volonté de faire évoluer les choses dans ce sens sont belles et bien là ! C’est ce qui est important à mon sens et vouloir construire sa stratégie web dans cet esprit là ne pourra être que bénéfique au web de demain.

Troisième point qui a été très souvent abordé dans cette conférence : la notion d’ « expérience utilisateur ». Est-ce que l’utilisateur va vivre une bonne ou une mauvaise expérience ? En mettant en avant cette notion, Microsoft souligne clairement sa volonté de changer la perception du web en lui apportant une dimension nouvelle. Si le web2.0 a vu les comportements des utilisateurs d’Internet changer, le web de demain transcendra l’utilisation, l’expérience vécue sur le web. Ambitieux me direz-vous ? Pas tant que ça en réalité ! Les technologies sont déjà là (même si ce ne sont que des bétas pour l’instant) pour créer des interfaces nouvelles et riches. On pense à Silverlight pour le web et sa puissante gestion cross-plateform de la vidéo HD mais aussi de manière plus générale à WPF pour réaliser des RDA. Un des meilleurs exemples est Popfly surement qui change radicalement la perception de création de mashup en l’a simplifiant au maximum mais aussi en proposant une ergonomie et donc une expérience utilisateur nouvelle.

Enfin dernier point sur lequel je voudrais m’attarder : les similitudes fortes constatées entre Expression Studio et un outil comme Flash. Flash est là depuis près de 10ans et touche 99% des ordinateurs mondiaux via son plugin. Très souvent décrié pour plusieurs raisons (langage et utilisation propre et long à apprendre, abus de Flash dans certains sites jouant un rôle de contre-effet, lourdeur du langage, etc…), Flash a pourtant continué à se développer, à apprendre de ses erreurs et a vu sa communauté croitre sans cesse. Plus récemment et à travers Flex, c’est une dimension nouvelle qu’Adobe donne à Flash pour être l’essence même de RIA/RDA. Microsoft arrive donc sur un marché non seulement très bien gardé mais en plus très critiqué. Pour approcher les développeurs Flash, MS à insuffler du full vectoriel dans sa suite Expression mais aussi dans sa technologie Silverlight. C’est donc un nouvel apprentissage qui sera nécessaire pour switcher vers cette nouvelle technologie pour au final un gain pas encore très net. Cependant et pour se démarquer d’Adobe, MS joue la carte d’un excellent support natif de la vidéo HD dans Silverlight et les premières démos auxquelles on a pu assister présente, je dois le dire, une certaine fluidité et facilité dans son utilisation. Le combat Adobe/Microsoft aura donc bien lieu et même si MS part avec un retard conséquent, sa puissance de frappe est telle qu’on peut s’attendre à une belle bataille sur le marché du web riche.


Les photos de l’évènement


Un mot sur une blogosphère qui a pris vie !

Qui a pris vie ? Eh oui : beaucoup d’acteurs de la blogosphère web2.0 étaient présents au Mix07 ce qui change un peu le côté No-Life du quotidien. Hormis l’aspect rencontre en chaire et en os qui est toujours sympa, il est très intéressant de voir comment en seulement quelques minutes des personnes qui se lisent réciproquement tous les jours arrivent à débattre, à réfléchir sur des sujets divers de manière très constructive…
Parmi les présents que j’ai pu rencontrer, je citerai Jeff Ruiz (que je connais depuis un moment maintenant) de Webdeux.info, Philippe Lagane (jeune marié à Intruders que j’avais croisé au Barcamp de Yahoo) d’AccessOweb, Fabien Deshayes (avec qui j’ai co-bloggé sur l’Internet Riche) de fdeshayes.net, Eric Dupin de Presse-Citron.net (très sympa, ouvert et accessible !), Henri Labarre de 2803.com, Laurent Pantanacce ( plein d’énergie et de bonnes idées) de twitdir.com (entre autres) mais aussi Régis Gaidot, Christophe Lauer que je n’ai malheureusement que salué, trop pris par l’évenement, Benjamin Gauthey qui travaille chez Microsoft et qui blogue aussi à son temps libre, Bastien Demange rapidement rencontré à la fin et bien d’autres que j’oublie surement…
Parmi les présents que j’ai malheureusement raté (grrr), j’ai aperçu Fred Cavazza… partir du Mix, j’ai également appris le soir même qu’Eric alias Kendos le webmaster de Zorgloob était présent toute la journée et que j’aurai vraiment aimé enfin rencontré… Une autre fois je n’en doute pas !
Autre rencontre sympa, Katya et Pierre de BMyKey.com avec qui j’avais déjà pris contact pour parler de leur projet (et je le ferai très prochainement, c’est promis) et à qui j’ai pu donner mon impression très positive sur leur concept et surtout sur la manière dont ils communiquent dessus… Très bientôt plus d’infos…


Les goodies ^_^

Tradition oblige, les participants sont toujours friands de petits cadeaux, les fameuses goodies.

Moins gâté qu’au Google Developper Day, je suis reparti avec une version d’évaluation de 60jours de la suite Expression, quelques documentions d’info sur cette suite, un style et.. un canard Popfly gentiment offert par Benjamin !


En conclusion

Le Mix07 fur un bel évènement c’est indéniable. Les équipe de Microsoft avaient mis le paquet pour que toute se déroule sans accroc et ce fut le cas. Je n’ai pas pu assister au cocktail final avec l’ambiance Fête de la Musique appropriée en ce 21 juin mais il semblerait que cela ait parfaitement bien terminé la journée.
Beaucoup de choses à retenir de cette conférence, vous l’avez lu plus haut, avec avant tout cette volonté de se placer sur le marché du web riche et donc de reconnaitre d’une certaine manière la révolution qui est en marche sur le web… Mais si je reste curieux de la bataille MS/Adobe qui s’annonce, je pense que cela ne pourra que profiter à l’utilisateur final c’est indéniable !
Point d’orgue de cette journée, les différents rencontres faites et les échanges qui en ont découlé… Il n’y définitivement que trop peu d’événement où tant d’acteurs du web peuvent se retrouver, il ne faudra pas rater les suivants…

Découvrez aussi les sous-titres à télécharger

Les meilleurs sous-titres français pour Vikings. La meilleur solution pour découvrir de nouveaux épisodes d'une série TV et les sous-titres associés.
5 Commentaires (ajouter le vôtre)
  1. Raaah j’ai pas eu de canard, j’suis jaloux !
    Sympa le compte rendu ;)

  2. Très bien fait ton résumé sur le Mix 07. Pierre et moi, on a été très content de te rencontrer. De même que pour Fabien et Laurent.
    J’aurais bien aimé rencontrer Eric de presse-citron mais je n’ai pas réussi à le voir. Pour une prochaine fois peut être ;)

  3. Bon je vois que ton résumé est plus que bien fait, c’est clair que y a rien a redire sur tout le deroulement de la journee, hormis « LE PANIER REPAS » comme t as pu le signaler, je dirais que la dessus ca etait un peu du foutage de gueule (seule point negatil de la journee), en fait il sont privilegié le petit dejeuner, le gouter, et surtout l’apero d’apres conférence.
    Bonne rencontre pour ma part, des pros comme des blogueurs, une conférence comme on peut les apprécier.
    Bon pour faire mon chieur, moi j ai eu le privilège de gagner une des licence (retour sur bordeaux pas bredouille au moins, ca a rentabilisé mon billet au moins).
    [img]http://www.kakemono.org/perso/mix07_paris.jpg[/img]

    Sympa, belle journée, gens sympa mais pas trop uni j ai trouvé, un peu chacun dans son coin mais ca l’a fait…

  4. Bon résumé ! En tant que petit bloggueur et novice dans ces conférences, j’aurais bien aimé vous rencontré, mais entre le train du retour et tout le reste je n’ai pas eu le temps. Dommage…
    J’ai moi aussi fait un petit résumé avec quelques photos et vidéos prisent avec le N95. Ce n’est pas aussi bien fait que toi mais je débute !
    A bientôt j’espère !

  5. Paulo

    Et virtuoz? je trouve que tu n’as pas assez evoqué leur double presence (fullsix et en propre) au salon… mais c’est juste mon avis… sinon, tout à fait d’accord sur les paniers repas :-)

© 2006-2017 Frédéric Cozic  
Propulsé par Wordpress sous licence Creative Commons