Kappea.com : les petites annonces autrement - Présentation et 1ères impressions sur la béta

Le marché des petites annonces a toujours été (que cela soit sur papier ou sur Internet) un marché très concurrentiel. Les services se comptent par dizaines avec chacun leurs spécificités et leur secteur d’activité (immobilier, automobiles, etc) mais toujours une même ligne conductrice : je cherche à vendre un produit, je diffuse une annonce, j’attends que les acheteurs potentiels me contactent. Le service que je vous propose aujourd’hui dans ce billet renverse les conventions et proposent l’inverse. Kappea diffuse les annonces de personnes à la recherche d’un produit et c’est au vendeur de les contacter… Avant de rentrer un peu plus dans les détails à travers la version béta privée que j’ai pu tester, je vous propose un schéma récapitulatif avant de vous laisser lire la présentation officielle du service.

Qu’est ce que Kappea ? (extrait dossier presse)
Kappea est un service de mise en relation entre acheteurs et vendeurs dans l’univers des petites annonces. Kappea rend visible les demandes des acheteurs auprès des vendeurs. Le constat de base est que, malgré le nombre de visiteurs important des sites de petites annonces, les demandes des internautes restent invisibles, et que c’est au demandeur de faire l’effort de parcourir régulièrement de nombreuses sources pour trouver son bien. Kappea propose donc d’aborder le monde des petites annonces sous un angle nouveau et complémentaire, en se focalisant sur la demande : aucune offre n’est publiée sur le site. L’acheteur dépose sa demande sur le site de Kappea et laisse son adresse mail (ou s’abonne au flux RSS créé pour lui) afin de rester informé des offres qui lui seront adressées. Sa demande est alors visible. Le vendeur, de son côté, navigue dans la liste des demandes, peut visualiser une description précise de chacune d’elles et sélectionne celles qui lui semblent le mieux correspondre à son offre. Il envoie son offre aux acheteurs qu’il a ainsi choisis. Le vendeur peut suivre par mail ou flux RSS l’évolution des demandes en rapport avec son offre, et ainsi repérer de nouveaux acheteurs potentiels.[...]
Côté acheteur, Kappea lui permet de recevoir des offres pertinentes (car adressées par les vendeurs eux-mêmes) et améliore ainsi la qualité de sa recherche tout en la simplifiant. À l’heure actuelle, le service de Kappea n’est disponible qu’en France et uniquement pour les domaines de l’immobilier et bientôt, de l’automobile. D’autres domaines seront couverts par la suite et une ouverture à l’international est prévue…

Une nouvelle approche des petites annonces
Cette nouvelle approche de la perception des petites annonces peut paraitre assez déroutante. En effet et c’est la première impression que j’ai eu quand Vincent Abry m’a présenté le service, imaginer que les vendeurs puissent changer leurs habitudes et se mettre à démarcher les acheteurs pour trouver une demande qui correspond à ce qu’ils vendent ne semble pas chose facile. En effet, les habitudes du paresseux de vendeur qui attend tranquillement qu’on le contacte a jusqu’alors toujours fait ses preuves. Mais là où Kappea propose une vraie solution intéressante c’est via son API. En effet à termes, n’importe quel site d’annonces actuel pourra faire un mash up de leurs banques d’annonces avec un service de mise en relation direct proposé par Kappea : un internaute qui passe une annonce sur un site tiers peut obtenir immédiatement la liste des demandes en rapport avec son offre et y répondre en un clic. Dès lors, les possibilités de mise en œuvre sont énormes pour un utilisateur car il ne soumet plus seulement sa recherche qu’au visiteur du site Kappea mais aussi à tous les partenaires du service qui utiliseront son API.
Screenshots de la béta privée


Impressions sur la réalisation du service en béta privé

J’ai passé un moment à tester le service en me mettant à la place de quelqu’un qui cherche un bien puis à la place de quelqu’un qui en propose. Voici quelques unes de mes impressions sur le service encore en béta privée rappelons-le :

  • D’un point de vue design : le design est clair et se base sur deux univers de couleurs différentes : le bleu pour la partie soumission d’une demande de recherche et le vert pour la partie consultation des demandes de recherche. Ce judicieux choix simplifie la compréhension du service. Par ailleurs, le site se découpe en 3 colonnes dans la majorité des pages et même si cette structure permet d’avoir une vue d’ensemble de la page claire et simple, je conseillerai aux équipes de Kappea de mieux séparer chaque colonne afin de gagner en visibilité sur chacune d’entre elles. Je tiens aussi à souligner la prise de partie de l’équipe du service de ne pas réaliser un design très tape à l’œil comme on en voit fleurir partout sur ce web décidemment trop 2.0. Le site reste ainsi professionnel et gagne en crédibilité. Je conseillerai aussi de développer une page explicative très claire sur le service en se basant sur des schémas simples qui soulignerait cette nouvelle perception des annonces en ligne.
  • D’un point de vue ergonomique : le site est plutôt simple à prendre en main. L’équipe a su utiliser à bon escient les petites fonctionnalités que les Framework basés sur l’Ajax permettent comme : de l’auto-complétion pour le choix des villes (vous commencez à taper le nom de la ville et le service vous propose instantanément la liste des villes correspondantes), la prévisualisation à la volée des annonces, etc. Une fois connecté à son compte, on trouve la liste des recherches que l’on a fait sous la forme d’onglets ce qui les rend à la fois plus accessibles et visibles en même temps.
  • D’un point de vue fonctionnel : le site est riche en fonctionnalités et c’est bien ! Première surprise la possibilité d’utilise un compte OpenID pour s’authentifier : voilà une excellente initiative devant la facilité d’utilisation que cela permet (avec Ziki par exemple) ! Ensuite, le site permet de suivre les évolutions de ses recherches par mail et par RSS : encore une très bonne idée. Mais je soulignerai le manque d’informations sur ce qu’est le RSS ; en effet et malgré les gros avantages qu’il possède, le RSS reste inconnue pour une grande partie des internautes, il faudrait donc mieux expliquer son utilisation. Ensuite, Kappea utilise un système de tags qui permet d’affiner ses recherches en appliquant des filtres dessus : plutôt pratique mais il faudrait mieux signaler à l’utilisateur qu’un filtre est utilisé car on peut vite l’oublier. Enfin, le service propose des annonces en rapport avec celle consultée mais aussi d’envoyer l’annonce à ami ou encore de signaler un abus (modération contributive). Bref, pour une version beta privée, le site est déjà bien avancé en termes de fonctionnalités et je souhaite féliciter l’équipe de développeurs pour cela car je n’ai en outre pas vu de bug au cours de mes essais.

Ce qui est à venir sur Kappea très prochainement
Kappea va beaucoup évoluer dans les mois qui viennent. En terme de secteurs cibles, il va s’étendre à celui de l’automobile très vite puis à d’autres par la suite. Vincent m’a confirmé que l’intégration de photos et de vidéos (l’un des grands manquants pour un service de ce type à mon goût avec peut être un service de géolocalisation ?) devraient apparaitre d’ici à cet été. Par ailleurs, Kappea va progressivement d’ouvrir aux utilisateurs d’ici deux semaines et je vous invite à laisser votre email sur la page d’accueil du site pour tester le service et à suivre le blog de Kappea pour connaitre les dernières évolutions du service.

En conclusion
Même si je restais dubitatif, comme je le disais, devant l’idée fondatrice su service je dois dire que je suis maintenant plutôt enthousiaste à son lancement. Avec l’ouverture de Kappea via son API, le potentiel d’utilisation devient quasi-illimité. Et même si tout repose ici sur la contribution des utilisateurs, la signature de partenariats avec d’autres acteurs du monde des petites annonces deviendra autant de facteurs motivants supplémentaires pour passer par Kappea pour trouver son bien tant recherché. Avec une version qui n’est pas encore finale, le niveau d’intégration est pourtant dors et déjà très bon et les reproches que j’ai pu faire dans ce billet sont plus des conseils d’évolutions mineures et jamais de grosses erreurs de mon point de vue. Je vous invite à vraiment suivre l’évolution de ce service français mené par une équipe motivée et sérieuse et qui devrait je pense trouver son marché dans les mois à venir.
Si vous avez des questions sur la béta en attendant son ouverture n’hésitez pas !

Découvrez aussi les sous-titres à télécharger

Trouver les sous-titres français pour The 100. Il n'y a pas meilleur manière de trouver un sous-titre rapidement et de le télécharger rapidement.
3 Commentaires (ajouter le vôtre)
  1. Fred

    Ce existe déjà, si je ne m’abuse : demandimmo.fr par exemple, mais je n’ai pas l’impression que ça fonctionne très bien.

    Tout dépend peut-être du business model.

    Fred

  2. Fred

    Ce existe déjà, si je ne m’abuse : demandimmo.fr par exemple, mais je n’ai pas l’impression que ça fonctionne très bien.

    Tout dépend peut-être du business model.

    Fred

  3. Lucienne M

    Bonjour,

    J’ai trouvé grâce à Demandimmo mon appartement à l’achat sur Paris.
    Je peux vous confirmer que ce site fonctionne très bien.

    Lucienne M

© 2006-2017 Frédéric Cozic  
Propulsé par Wordpress sous licence Creative Commons