Comprendre et bien utiliser les trackbacks

Les trackbacks (ou rétroliens en français) sont un concept du monde des blogs particulièrement difficile à expliquer. Tentons aujourd’hui de comprendre de quoi il s’agit, comment ils fonctionnent et comment les utiliser au mieux.

Qu’est-ce qu’un trackback ?

ACUARELA RECYCLEBIN_EMPTYLe plus simple pour comprendre le rôle d’un trackback dans un blog est de comparer ce dernier aux commentaires. Après avoir écrit un article sur votre blog, une certaine partie de vos lecteurs peut avoir envie de réagir sur cet article (pour le critiquer, vous féliciter, apporter son propre point de vue, etc). Pour cela, les blogs ont introduit la notion de commentaire via un simple formulaire que vos lecteurs remplissent pour laisser leur avis directement à la suite de votre article et donc sur votre blog. Mais alors, que se passe-t-il si un de vos lecteurs a envie de développer un peu plus son avis et de commenter donc votre article directement depuis son propre blog ? C’est là qu’entrent en jeu les trackbacks.

Prenons un exemple concret pour mieux comprendre le fonctionnement. Un des lecteurs de Monetiweb lit un des articles de ce blog et le trouve intéressant au point de vouloir en parler sur son propre blog.

  1. Il publie un article sur son blog en faisant un lien vers l’article source de Monetiweb. Son article comporte donc un lien direct vers l’article de Monetiweb (et non vers Monetiweb tout court).
  2. Au moment où le lecteur publie son article, la plateforme de blog qu’il utilise (WordPress, Typepad, Dotclear ou autre) scanne tous les liens de l’article. Par défaut, les plateformes de blog le font automatiquement pour chaque nouvel article. Il trouve donc le lien vers l’article de Monetiweb.
  3. Une fois identifié, la plateforme de blog va vérifier si le blog de l’article en question accepte les trackbacks. Par défaut là encore, toutes ses plateformes les acceptent mais vous pouvez facilement les refusez.
  4. Si le blog les accepte – c’est le cas de Monetiweb – le blog du lecteur va envoyer ce que l’on appelle un « ping » à Monetiweb pour lui signaler qu’un autre blog parle d’un article en particulier.
  5. Monetiweb répond alors au blog du lecteur en lui indiquant qu’il prend en compte cette information.
  6. Dès lors, parmi les commentaires de l’article de Monetiweb, on trouvera un trackback avec un lien vers le blog du lecteur pour signaler que celui-ci parle aussi de cet article et qu’il peut être intéressant de le lire.

Les lecteurs de votre blog peuvent donc voir non seulement ce que les commentateurs en disent sur votre blog mais aussi ce que les autres blogueurs en disent sur leurs blogs.

Par ailleurs, l’utilisation des trackbacks, une fois activée, est entièrement automatique et propose aussi l’envoi d’un mail à l’auteur du blog pour l’informer de la réception d’un nouveau trackback vers un de ses articles.

En ce qui concerne l’affichage de ces trackback, cela peut dépendre du thème de votre blog ou de la plateforme que vous utilisez. Certains les mélangent aux commentaires classiques d’autres les séparent. C’est une question d’appréciation personnelle.

Comment activer les trackback sur son blog ?

Il y a deux choses à faire pour activer les trackbacks sur son blog. D’une part demander à votre blog d’essayer de trouver des trackbacks dans les articles que vous publiez et d’autre part, autoriser votre blog à recevoir des trackbacks des autres blogs.

  • Pour WordPress, allez sur Options > Discussion et cochez la case « Tenter de notifier les weblogs liés à cet article » (pour envoyer les trackbacks), cochez ensuite la case « Autoriser les notifications depuis les autres weblogs » (pour recevoir des trackbacks).
  • Pour Dotclear, allez dans le sous-menu trackbacks, cliquez sur « Découverte automatique des URLs à pinguer » et enfin sur « pinger les urls » (pour envoyer les trackbacks). Rendez vous ensuite dans l’interface d’administration, cliquez que « about:config », modifiez la valeur du paramètre « allow_trackbacks » à 1 et enregistrez (pour recevoir des trackbacks).
  • Pour Typepad, allez sur Weblogs > (Votre Blog) > Configurer > Préferences > Préférences des Commentaires et TrackBacks, cochez la case « Hold comments and TrackBacks for approval » et définissez ensuite le statut des trackbacks par défaut par « New posts accept TrackBacks. » (pour recevoir des trackbacks).
  • si vous connaissez d’autres plateformes, indiquez moi la procédure en commentaire et je la rajouterai ^_^

Trackback, pingback : quelle différence ?

Pour ceux qui se demanderaient quelle est la différence entre les termes de trackback et de pingback, il faut savoir qu’il s’agit en fait de la même chose. Plus exactement les deux termes désignent bien la même fonctionnalité mais le pingback est en fait une évolution du trackback qui rend celui-ci automatique. En effet initialement pour qu’un trackback soit fait, l’auteur d’un article devait demander au blog de vérifier chaque URL une par une. Avec les pingback, le blog se charge de trouver tout seul les URL et de lancer un éventuel trackback. Par abus de langage, on parle souvent de trackback alors que dorénavant tout le monde ou presque utilise les pingbacks.

Un risque de spam de plus en plus contrôlé

Bien sûr comme pour toutes les fonctionnalités pratiques permettant de lier des sites sur Internet, les spammers ont rapidement vu dans les trackbacks une formidable opportunité pour aller incruster leur publicité sauvage sur les blogs. Cela a posé un grave problème il y a quelques années poussant même de nombreux blogueurs à fermer leur blog aux trackbacks. Heureusement, la plupart des bloqueurs de spams sont aujourd’hui configurés pour scanner aussi les trackbacks et enrayer le flux des spams. Le plugin Akismet de WordPress le fait très bien par exemple. Pour Dotclear je peux vous conseiller SpamTimeOut. Si vous avez fermé leur accès, je vous invite donc à essayer de nouveau de les autoriser en mettant en place un plugin de contrôle et/ou de modération.

Comment profiter des trackbacks?

Le plus grand avantage des trackbacks à leur lancement était que cela augmentait le nombre de liens redirigeant vers votre blog et améliorait donc son référencement. Mais rapidement, la notion de « nofollow » a été mise en place sur les commentaires et donc sur les trackbacks afin d’éviter les abus. Toutefois, les trackbacks gardent encore un grand intérêt.

Pour vos lecteurs, les trackbacks sont le moyen de montrer que votre article a été repris, que son contenu est donc de qualité et ils permettent aussi de continuer la lecture sur le sujet de l’article vers d’autres blogs de la communauté.

Pour vous, les trackbacks permettent de vous ramener du trafic si vous citez un blog dans un de vos articles et que le trackback est mentionné dans la liste des trackbacks de ce blog. Cela permet donc à des lecteurs de ce blog de découvrir votre blog avec une approche particulière : celle de la continuité d’une lecture sur un sujet précis. Le lecteur vient de lire un article, il clique sur votre trackback et peut ainsi découvrir votre blog via l’article que vous avez rédigé sur le sujet.

J’en profite pour faire un aparté sur les blogueurs qui consacrent toutes les semaines un article de la forme « liste des liens intéressants cette semaine ». Je n’ai rien contre l’idée et j’adore voir Monetiweb ou un de mes autres blogs cités dans ces articles. Mais je leur conseillerai juste de ne pas faire que citer le titre de l’article mais d’en profiter pour donner leur avis sur l’article en question. Ainsi, un lecteur arrivant sur cet article pourra faire autre chose que juste cliquer sur un des liens et partir de votre blog. Le lecteur connaîtra ainsi votre avis ou votre réflexion sur le sujet et découvrira ainsi mieux votre blog au lieu de rapidement en sortir pour se rendre sur les blogs cités. Les occasions de fidéliser de nouveaux lecteurs sont rares, ne les gâchons pas !

En conclusion

Même si beaucoup de blogs ont bloqué cette fonctionnalité et que certains voient les liens des trackbacks comme autant de liens externes à leur blog, le concept des trackbacks fait parti des bases du blogging au même titre que les commentaires. Bien contrôlé, ce système peut donc s’avérer un bon moyen pour promouvoir son blog, découvrir de nouveaux blogs mais aussi suivre ce qui se dit sur son blog et sur ses articles.

Et vous, vous les utilisez ?

Découvrez aussi les sous-titres à télécharger

Télécharger les sous-titres français pour The Walking Dead saison 6. Il n'y a pas meilleur manière de trouver un sous-titre rapidement et de le télécharger rapidement.
28 Commentaires (ajouter le vôtre)
  1. ahhh ENFIN je comprends !!!
    par contre j’aimerais savoir comment les positioner ??

    Merci.

  2. Bjr :) j’adore ce design, vc’est très agréable de passer par là et de ljre un ou deux billets ;) ne surtout pas s’arrêter enn si bon chemin :)

  3. Je viens de tomber sur l’article, ici une explication technique pour toutes les personnes qui voudraient mettre en place un tel système sur leur site : http://silent-strength.com/articles/trackbacks

  4. [...] super intéressant où tout est magnifiquement bien expliqué, je vous les conseille vraiment!) http://blog.cozic.fr/comprendre-et-bien-utiliser-les-trackbacks/ Des photos libres de droits pour votre blog [...]

  5. [...] de dissiper l’épais brouillard autour de ce concept propre aux blogs. C’est le cas de MonetiWeb qui semble plutôt apprécier la chose. J’ai longtemps boudé les trackbacks tout simplement [...]

  6. [...] lors de l’installation du Shgnu110mt alors j’avais désactivé tout ça. Maintenant que Monétiweb a éclairé ma lanterne, j’ai pu les [...]

  7. Merci, l’explication comme l’exemple est clair et permet de mieux comprendre l’utilité de cette fonction, et de découvrir aussi la richesse des interactions entre blogs.

  8. [...] de dissiper l'épais brouillard autour de ce concept propre aux blogs. C'est le cas de MonetiWeb qui semble plutôt apprécier la chose. J'ai longtemps boudé les trackbacks tout simplement parce [...]

© 2006-2017 Frédéric Cozic  
Propulsé par Wordpress sous licence Creative Commons