Combien gagne Google sur vos publicités AdSense ?

L’information a été diffusée par Google himself en mai 2010 mais je voulais profiter de la relance de Monetiweb pour synthétiser cette répartition des gains AdSense entre les annonceurs, les éditeurs et Google. Pour ceux qui ne connaissent pas ou peu le principe de Google AdSense, je vous invite à relire mon article à ce sujet : Comprendre comment fonctionne Google AdSense.

Bannières AdSense sur les pages de contenu

En ce qui concerne le programme « AdSense pour les pages de contenu », c’est à dire l’affichage de publicité dans les pages webs directement, Google reverse 68% de ce qu’il encaisse des annonceurs. Google garde donc 32% qu’il justifie pour les  » investissements réalisés par Google pour AdSense, notamment dans le développement de nouveaux produits et formats, technologies et fonctionnalités favorisant l’optimisation des revenus générés par les annonces« . Bon et sa marge aussi même si ce n’est pas dit ! A noter que cette répartition est la même depuis 2003.

Adsense pour les pages de recherche

Pour ce qui est des publicités diffusées sur les pages de recherche personnalisée (voir l’article de monetiweb sur le sujet), Google reverse 51% des revenus aux éditeurs et garde donc 49% pour sa pomme. Google justifie cette part plus importante que pour les bannières classiques par la nécessité d’investir dans la R&D pour ces pages de recherche. A noter là aussi que cette répartition n’a pas changé depuis 2005.

Les autres services proposés par AdSense

Pour ce qui est des autres services proposés par Google dans son programme AdSence (applications Mobile, flux RSS, jeux), Google ne fournit aucune info sur la marge qu’ils gardent sur ce qu’ils encaissent des annonceurs !

Pour en savoir plus (mais il n’y a pas grande chose d’autres à apprendre que ce que je vous ai indiqué dans cet article), je vous invite à lire l’article source.

2 Commentaires (ajouter le vôtre)
  1. [...] Combien gagne Google sur vos publicités AdSense ? – monetiweb.fr [...]

  2. je pense que google gagne plus de ça.

© 2006-2014 Frédéric Cozic  
Propulsé par Wordpress sous licence Creative Commons