Achat de liens sponsorisés sur AD42 : Le cas Monetiweb

Nous avons récemment démarré une campagne de 500€ sur le réseau d’AD42 (notre partenaire). AD42 dispose d’une base de plus de 4000 inscrits éditeurs et annonceurs de blogs et sites webs qui fonctionne sur un mode « marketplace » (place de marché). Les éditeurs (un peu plus de la moitié des inscrits) définissent eux-mêmes le prix de leurs emplacements et le texte associé qui sera affiché dans l’annuaire de site de la place de marché d’AD42.

Notre objectif de campagne était de toucher de nouvelles cibles pour augmenter le trafic vers Monetiweb et élargir l’audience abonnée. Nous avons donc passé quelques heures dans la place de marché d’AD42 pour trouver les sites qui seraient les plus à même d’atteindre les objectifs fixés.
Le choix ne fut pas évident car il y a de nombreux sites et tous pratiquent des prix différents. On peut parfois trouver des sites tout petit avec une zone de visibilité de l’annonce AD42 moyenne qui se vendent plus cher que des sites avec une audience beaucoup plus forte et un emplacement plus visible.

Tout l’art du marketeur est de trouver les supports les plus à même de lui permettre d’atteindre ses objectifs marketing avec le meilleur ROI (retour sur investissement).  Au final nous avons initié une campagne sur prêt de 20 sites dans des thématiques plutôt éloignées de la sphère geek et blogueurs habituelle. On a, par exemple, choisi des sites de foot, des sites de cuisine, des sites de jeux en ligne… Nous avons évité les sites inscrits n’affichant que des statistiques déclaratives et les sites ou l’emplacement n’est pas suffisamment visible ou carrément invisible. Si vous êtes éditeurs AD42 assurez-vous que vous avez bien installé le code AD42 pour que celui-ci traque votre nombre de visites, sinon ça ne donne pas confiance et donc pas envie d’acheter chez vous.
L’équipe d’AD42 veille au suivi des campagnes et a par exemple refusé 2 liens chez des éditeurs mettant trop de temps à répondre (en vacances !). Dans ce cas, le budget consacré à ces sites est directement remboursé sur le compte associé à la CB ou sur le compte Paypal ayant servi au paiement. C’est donc 455€ effectifs que nous avons investit sur cette campagne.

ScreenShot001

Au final c’est prêt de 800 visites générées sur Monetiweb pour 4 688 294 d’affichages (et ce n’est pas fini car la campagne se fini le 11 mai). L’impact est donc plutôt intéressant et je pense que nous allons atteindre les objectifs fixés avec le budget qu’on avait. Une solution d’achat de liens comme AD42 peut donc représenter un double intérêt pour certains blogueurs. D’une part, ils peuvent acheter des liens et donc du trafic sur des blogs d’autres sphères que la leur et toucher ainsi à un coût raisonnable une nouvelle audience. D’autres parts, AD42 peut représenter une véritable alternative aux solutions de monétisation classique comme nous vous l’avions expliqué lors de la présentation de AD42 comme solution de monétisation.

Finalement si je peux me permettre un conseil aux futurs annonceurs sur cette plateforme de liens sponsorisés, commencer d’abord par faire une campagne test afin d’évaluer les différents supports sur la plus petite période qu’il vous propose (1jours, 7 jours).  Vous verrez ainsi les supports qui vous ont apporté quelques visites sur cette période test et pourrez analyser le comportement des visiteurs sur votre site et bien sûr essayer de calculer un taux de transformation (cela dit ce n’est pas vraiment évident en une seule journée de pouvoir définir un taux de transformation !). Après, une fois que vous avez identifié les sites qui marchent le mieux, consacrez-y un budget plus conséquent pour faire une vrai campagne et ainsi bénéficier des remises faites par les éditeurs sur des locations de liens plus longues (30 jours).

A noter également que pour nous les sites qui ont le mieux fonctionné sont ceux qui comme chefsimon ont placé les liens sponsorisés AD42 dans une zone très visible. Il serait d’ailleurs intéressant que l’historique de transformation d’un lien sur un emplacement editeur soit affiché dans la marketplace afin d’aider l’annonceur à choisir au mieux ses supports de diffusions.

Sinon le petit truc qui manque encore sur la plateforme AD42 est le test de plusieurs textes d’annonces en parallèle avec le tracking des taux de conversions des annonces associées.  En effet, il s’agit d’un élèment très important dans le marketing des liens sponsorisés accompagnés d’annonces. Il faut pouvoir tester plusieurs annonces afin de savoir celle qui transformera le mieux et qui amènera donc le plus de visiteurs sur votre site.

En conclusion je dirais qu’AD42 est une bonne plateforme pour un achat média à condition de bien prendre le temps de cibler les bons sites avec des zones visibles.

Découvrez aussi les sous-titres à télécharger

Télécharger les sous-titres pour The 100 saison 3. Il n'y a pas meilleur manière de trouver un sous-titre rapidement et de le télécharger rapidement.
26 Commentaires (ajouter le vôtre)
  1. @Jaafar Notre commission est pourtant la plus basse du marché. Si 25% est trop cher, quel serait le bon chiffre d’après vous ? Ceci dit bien entendu si vous êtes capable de gérer des annonceurs en direct sur toute la chaîne, de la prospection jusqu’à l’encaissement en passant par les rapports de performance des campagnes, alors n’hésitez pas !

  2. Jaafar

    Réponse en 6 mn le dimanche matin sur un blog tiers. Même avec l’abonnement aux commentaires et le push mail, c’est impressionnant :) .

    Je ne conteste pas le fait que 25% soit un bon pourcentage, je pointais simplement du doigt le fait qu’il vaudrait mieux differencier entre un prospect que vous trouvez et un prospect apporté par l’éditeur.

    Le plus délicat pour les éditeurs, c’est de trouver des annonceurs sérieux. Une fois ceux ci trouvés, le reste n’est presque que technique et gestion. C’est important certe mais ca reste plus facile que dans le cas ou il faut et trouver un client et le gérer.

  3. @Jaafar Merci ! On essaie d’être réactif.

    Aucune régie ne fait la distinction car ce serait trop compliqué à gérer. Ou alors ça serait 50% si c’est la régie qui trouve l’annonceur et toujours 15% sinon ?

    Le lien « Votre publicité ici ? » est certes placé sur le site de l’éditeur mais derrière ce lien c’est AD42 qui prend le relais pour convaincre. C’est plus rassurant pour les annonceurs qu’une page qui dirait « Contactez nous ».

    Et beaucoup d’éditeurs, même compétents, ne veulent pas prendre en charge la technique et la gestion parce qu’ils préfèrent passer du temps à améliorer leurs sites qu’être sur tous les fronts.

  4. 25% je trouve ça beaucoup et en particulier pour les petits « éditeurs », quand ils sont enfin contents d’avoir gagné durement leur 50e il perdent 12,50e de commission ce qui est assez frustrant, mais au niveau de la concurrence cela me paraît correct, bien qu’on voudrait tous une commission à 0% ^^.

    Ce qui serait intéressant, ce serait de passer la commission à 20% et de bien montrer le geste aux internautes, ils verront ainsi que vous faites des efforts et ça ne fera qu’améliorer votre réputation car j’ai entendu certains blogueurs se plaindre ouvertement de la commission.

    Sinon encore bravo pour ce service, il n’y a rien à redire ;)

  5. @Touchcream : tu as raison de dire que beaucoup râle et voudrait bien 0% ! Ca montre bien qu’en matière d’argent tout le monde raisonne en regardant son propre intérêt, ce qui est normal. Le nôtre est de continuer à développer des services de qualité, pour continuer d’augmenter le nombre d’annonceurs. C’est à cela que la commission sert.

    Ne crois tu pas que les petits « éditeurs » seraient surtout moins frustrés par notre commission s’ils gagnaient non plus 50 euros mais 150 ?

    Donc baisser la commission à 20% un jour peut être. Mais pas dans l’immédiat et en tout cas sous la condition que l’éditeur s’engage aussi sur certains points, comme suivre tout nos conseils par exemple :-) Car gagner plus c’est souvent aussi simple que ça !

  6. referencement site internet

© 2006-2017 Frédéric Cozic  
Propulsé par Wordpress sous licence Creative Commons