8 leçons que nous pouvons apprendre d’Apple

200811120808.jpgLe monde d’Apple en passionne beaucoup, en énerve certains… Que l’on possède déjà un appareil marqué de la pomme croqué ou que l’on en soit encore au statut de rêve, l’entreprise menée par Steve Jobs a le don pour créer un engouement certain pour ses produits : c’est indéniable… Mac-user récent, je dois avouer avoir toujours été attiré mais aussi fasciné par cette marque, sa vision de l’informatique, l’innovation dont elle a su faire preuve et son histoire en général..

Apple a su inventer l’informatique, allier design, ergonomie et produit, bousculer la musique et l’achat de musique en ligne, réinventer l’interface avec les téléphones mobiles avec à chaque fois l’audace de mener ses travaux sur deux fronts : la partie logicielle et la partie matérielle…

Le but n’est pas de faire ici l’éloge de la marque. J’aime tout simplement ses produits pour de diverses et multiples raisons. Je souhaitais partager avec vous quelque uns des enseignements que l’on peut éventuellement retenir du parcours d’Apple.

  

1.

Réfléchir sur une expérience totale

Apple n’est pas une société de logiciels. Ce n’est pas non plus une entreprise de matériel. C’est une entreprise qui produit de l’expérience : l’objectif est d’emmener l’utilisateur d’un environnement où logiciel et matériel cohabitent au mieux. Imaginez un MacBook sans MacOs X. En gardant comme objectif de créer une réelle expérience pour l’utilisateur, Apple travaille à développer un produit complet où les limites matérielles sont compensées par la partie logicielle et inversement. L’utilisateur a ainsi l’impression de ne pas acheter un seul élément mais bien un ensemble complet.

  

2.

La simplicité avant tout

Sur l’ensemble des interfaces d’Apple, la simplicité est de rigueur, elle est même une contrainte obligatoire des produits Apple : ne pas proposer plus que nécessaire, et si on peut en enlever encore un peu, c’est encore mieux ! Un iphone ? un seul bouton. Un iPod ? une roue tactile et même pas un interrupteur On/Off. Un nouveau périphérique à brancher sur son Mac ? vous avez 99% de chance de ne pas avoir besoin de driver, etc. les exemples sont nombreux. Sans jamais faire de compromis sur la puissance des produits en eux-mêmes, Apple se soucie avant tout de la facilité d’utilisation pour toucher plus d’utilisateurs et ne pas perdre les utilisateurs actuels. Moins il y a à apprendre, plus il y a à profiter…

  

3.

Une ligne de produits cohérente

Le design des produits Apple, leur esthétique, leurs formes : Appke semble toujours imaginer ses produits sur la base de même charactéristiques génétiques afin de créer au final une ligne de produits cohérente et semblant former une vraie famille. De l’ipod au MacBook, du moniteur Cinema Display au Mac Mini, de Apple.com à MacOs X, l’ensemble des produits ont toujours cette griffe caractéristique de la marque Apple. Au lieu de concevoir des lignes de produits distinctes, Apple se recentre toujours sur sa famille de produits.

  

4.

Chaque lancement est unique

Lors de la sortie d’un nouveau produit (qui n’est généralement jamais prévue à l’avance), Apple convie habituellement la presse quelques jours avant, sans envoyer un simple communiqué de presse. C’est souvent Steve Jobs, himself, qui présente alors le produit en question. L’objectif : créer un buzz autour du lancement, faire passer le message exact que le PDG souhaite donner sur ce produit, créer bien souvent la surprise… En même temps, les sites Internet et notamment les Apple Store du monde entier sont mis à jour simultanément. Qui d’autres peut faire ça ?

  

5.

Avoir le soucis du détail

Chaque produit proposé par Apple a été imagine dans les moindres détails tant d’un point de vue design qu’utilisation finale par le client. L’un des exemples classiques de ce soucis du détail et du design est l’absence de vis qui est apparue sur les iPod. Pourquoi rendre visible des détails qui dénigrent le design général de l’appareil ? Le résultat : un produit dont on se demande encore comme il est assemblé. Plus récemment avec les nouveaux MacBook et leur socle « Unibody » qui rend possible la disparition de toute vis sur le chassis de ces ordinateurs. C’est un exemple caractéristique du soin apporter par Apple.

  

6.

« Touchez-le, essayez-le… »

Si vous avez déjà eu l’occasion de vous rendre dans un Apple Store (certains devraient prochainement ouvrir à Paris) ou, à défaut, vous être rendu dans un Apple Corner d’une Fnac, vous vous souviendrez certainement de la présentation des produits dans ces magasins. Il sont tous là, disponibles, allumés, non verrouillés… Le future client peut donc les voir en action, les essayer, les écouter Quoi de mieux avant d’acheter ? Les Apple Store rencontre un succès énorme dans tous les pays où ils sont présents. Est-ce que cela est grâce au design des boutiques ou aux produits disponibles à l’essai ? Sans doute les deux…

  

7.

Un appareil doit être beau

J’en parlais déjà plus haut : Apple a toujours gardé en ligne de mire de proposer des produits au design abouti et imaginé pour être utilisables facilement. Mais ce n’est pas tout. Apple souhaite également que ses produits plaisent, séduisent, soient des références du design de demain, en se différenciant des produits habituels proposés par d’autres fabricants. En plus de disposer d’un appareil ou d’un logiciel efficace et bien pensé, Apple souhaite que ceui-ci soit beau, séduisant, agréable à l’oeil et au toucher.

  

8.

Tous les produits peuvent être réinventés

Ce n’est pas parce qu’un type de produit est déjà présent depuis plusieurs années sur le marché et en de nombreux modèles qu’il ne peut pas être mieux conçu. Prenons l’exemple de l’iPod. En 2001, le marché des lecteurs de MP3 est en train de se développer petit à petit, et le concept d’avoir de la musique numérique dans un appareil connecté à un ordinateur est de plus en plus commun. Apple est reparti de zéro pour imaginer comment démocratiser réellement ce marché et rendre ce type de produit accessible et surtout facile à utiliser. iPod + iTunes : en quelques années Apple a complètement réinventé et fait explosé ce marché. tous les produits peuvent être réinventés : il suffit de les réfléchir différemment et intelligemment.

  

article inspiré de basement.org

Découvrez aussi les sous-titres à télécharger

Trouver les sous-titres français pour Game of Thrones. Il n'y a pas meilleur manière de trouver un sous-titre rapidement et de le télécharger rapidement.
11 Commentaires (ajouter le vôtre)
  1. Très bon article, je rajouterai néanmoins un 9e point : le soucis de la surprise. Apple fait toujours en sorte que les produits à venir ne soient divulgués que quand ils le souhaitent.

    Et pour la partie simplicité : c’est tout simplement leur slogan qui n’a jamais changé : « Plug & play ».
    :)

  2. Excellent article !
    Effectivement ces 8 points résument très bien les forces d’Apple.
    Personnellement, je rajouterai comme Xethorn, un petit point concernant l’écoute de ses clients. Exemple avec l’iPhoneV1: tout le monde voulait la 3G et une prise casque « normal »… Apple à amélioré son produit avec son modèle 3G ;)

    Xethorn, le slogan d’Apple n’est pas « Think different » ?

  3. @Marco : Si, ils en ont plusieurs … enfin je crois avoir déjà vu « Plug & Play » chez Apple.

  4. euh…. »article inspiré », tu es gentil, mais j’appelle ça une traduction.

  5. @LOmig : j’ai hésité entre « traduit » et « inspiré » mais lorsque tu compares dans le détail, tu verras que j’ai quand même pas mal modifié le texte et que je ne l’ai pas seulement traduit ^_^

  6. Analyse particulièrement pertinente

  7. sacrée apple

  8. Excellent article, j’ajouterais moi aussi un point.
    10. Se positionner comme une marque de Luxe.
    Ne cherchez pas à comparer Apple avec Microsoft, Dell ou HP.
    En fait le modèle d’Apple s’apparente plus à celui d’un Louis Vuitton :
    Décorrélation complète entre le coût du produit et son prix de vente (au point qu’un iPhone nouvelle génération coûte beaucoup moins cher que l’ancien). Comme un produit de Luxe, ce qui compte ce n’est pas le prix de revient mais le prix que l’on est prêt à payer pour s’afficher en Apple.
    Les aspects qualité doivent toujours primer sur les aspects prix, ce qui fait que chaque utilisateur d’un produit Apple se comporte un peu comme une demoiselle qui vient de faire l’acquisition de son premier sac Louis Vuitton. Ca fait longtemps que l’on sait que les sacs Louis Vuitton ne servent plus à transporter des affaires et que les Ferrari ne servent pas à transporter des gens. De la même façon, un produit Apple ne rempli pas seulement des fonctions de base : écouter de la musique, téléphoner, surfer sur Internet. En fait un produit Apple rempli aussi une fonction bien plus coûteuse : vous permettre au détour d’une phrase de caser un « moi je l’ai ! ». (se référer à http://tinyurl.com/5ar7dl)
    Ce 10ème principe, que l’on pourrait traduire par « faire croire à chacun qu’un produit Apple le rendra encore plus unique » comporte en lui-même sa propre limite… certains aficionados de la marque commencent à se plaindre qu’on la voit partout.
    Rassurons-nous, il nous reste les téléphones Prada et les ordinateurs Bentley ;-) !

    http://tinyurl.com/5ar7dl

  9. merci pour cet atricll et ces commentaires !!!

  10. papillon

    je ne suis pas tres experte avec l ordinateur en faite j ai un apple depuis mai 2010 mais j arrive sauf que ce que je ne comprends pas pourquoi on m envoie des petites videos je n arrive pas a les telecharger j ai une grille en chinois de plus des textes en anglais j ai besoin d aide merci de votre gentillesse

  11. without doubt ,

© 2006-2017 Frédéric Cozic  
Propulsé par Wordpress sous licence Creative Commons