6 conseils pour améliorer sa productivité de blogueur

clavier-blogueur S’il y a bien une chose contre quoi beaucoup de blogueurs doivent faire face c’est le temps. Ou plutôt le manque de temps pour bloguer… Les journées font toujours 24 heures, vous avez un travail ou des études, une famille ou des amis, bref le blogging arrive en général ensuite et il est souvent dur de trouver le temps nécessaire pour faire tout ce que l’on aimerait sur son blog. Donc plutôt que d’essayer de rallonger les journées (croyez-moi, vous n’y arriverez pas !) il y a certaines choses que l’on peut améliorer dans son quotidien ou des mauvaise habitudes à corriger pour gagner en productivité et ainsi faire plus de choses pour son blog en y consacrant le même temps.

1) Sachez vous isoler pour écrire

Ecrire un article demande la concentration. Plus ou moins en fonction du sujet du billet, mais tout article implique un minimum de temps dédié à sa rédaction. Internet apporte le côté inter-connecté de manière permanente, ce qui nous ravi tous mais ce qui peut aussi être particulièrement distrayant quand on a besoin d’un peu de calme et de concentration. Fermez donc votre lecteur de flux RSS, votre Twitter, passez vos messageries instantanées sur le statut « occupé » allez même jusqu’à fermer votre client de messagerie. Il ne s’agit pas de se déconnecter complémentèrent mais de pouvoir être dans une sorte de bulle le temps de la rédaction de l’article. En effet entre écrire un billet d’une seule traite en étant uniquement concentré sur le sujet ou l’écrire tout au long d’une journée, entre deux notifications et sans se souvenir le soir de ce que l’on a écrit le matin, je peux vous assurer que la qualité de l’article n’est pas la même et que le temps que vous aurez consacré à l’article sera bien plus court au final.

2) Ne vous laissez pas dominer par les flux d’informations

Que ce soit votre lecteur de flux RSS favori, vos statistiques de blogs (visites, abonnés RSS, gains générés), les systèmes de messagerie instantanée (MSN, Skype ou encore pire Twitter) ou encore les informations de technorati sur « qui parle de vous », il y a de nombreux « flux » (au sens large du terme) qui peuvent vite vous dominer. Certains vont sourire en lisant ce point, mais on peut rapidement se rendre compte que sur une journée :

  • On a regardé les stats de visites de son blog 5 fois (au moins !)
  • On a jeté un œil à AdSense et autre régie 2 ou 3 fois dans la journée
  • On a ouvert une bonne quinzaine de fois son lecteur de flux RSS ou on est passé plusieurs fois sur ces blogs préférés pour jeter un œil (conseil à ne pas appliquer avec Monetiweb ^_^)
  • On a lu des dizaines et des dizaines de messages postés sur les messageries instantanée et répondu à un grand nombre,
  • Etc… voir les 6 addictions de l’internaute blogueur chez Jeff pour plus d’exmples

Bref, minute par minute, le temps d’une journée peut rapidement être grignoté de la sorte alors que quand vous y réfléchissez, tout ce temps passé sur les flux d’informations aurait largement pu être minimisé. C’est donc tout autant de temps perdu pour écrire des articles… Par ailleurs, cela interrompt votre état d’esprit. La concentration étant quelque chose qui se développe avec le temps, des interruptions fréquentes mettront à l’épreuve votre capacité à vous concentrer.

3) Profitez des moments d’inspiration pour écrire plus que nécessaire

Vous devez développer un horaire d’écriture qui marche avec votre état mental. Y a-t-il certains moments de la journée ou de la semaine où vous vous sentez le plus créatif? Concentrez-vous à écrire dans ces moments-là, même si cela veut dire écrire plusieurs posts en une fois. Vous écrirez mieux et plus rapidement et vous serez toujours plus productifs lorsque vous êtes inspirés. Par ailleurs, essayez de prendre de l’avance sur vos articles. En effet si dans les moments où vous avez un peu de temps, vous vous sentez inspirés, il ne faut pas à hésiter à rédiger des articles pour plus tard et prendre ainsi de l’avance. Ainsi quand vous êtes absent, que vous avez moins de temps ou que vous n’êtes pas inspiré, vous devriez avoir assez de posts de côté pour mettre votre blog en pilote automatique pendant un petit moment. La productivité, comme la créativité, peut être cyclique. C’est donc une bonne idée d’écrire au-delà de vos besoins quand vous vous sentez particulièrement productif, pour vous dépanner lorsque vous ne l’êtes pas.

4) Utilisez les éditeurs de documents en ligne

Google Documents est un formidable outil pour les blogueur. Il s’agit d’un outil de traitement de texte en ligne proposé par Google (il en existe d’autres comme Zoho Writer). Avec un tel outil, vous pouvez avoir tous vos doucement accessibles de manière synchronisée depuis n’importe quel poste connecté à Internet. Vous pouvez alors créer un document pour chaque article et ainsi jeter des idées en vrac ou rédiger certains paragraphes puis passer à autre chose. Vous pouvez aussi tenir des liste d’idées d’articles à rédiger ou à poster et ainsi tenir la liste à jour en permanence sans oublier une bonne idée imaginée la veille. Autre utilisation : le partage. Si vous vous essayez à la rédaction d’un article en co-blogging, cet outil est parfait pour tenir un système de mise à jour mais aussi pouvoir éditer le document à plusieurs en même temps. Cela évite ainsi d’avoir à s’envoyer des versions successives de l’article par email. Adopter cet outil peut faire vraiment gagner un temps précieux et donc de la productivité !

5) Utilisez une bonne méthodologie de rédaction

Chacun a sa méthode et ses habitudes pour rédiger un article. Néanmoins, on peut améliorer son rendement sa qualité en appliquant quelques conseils simples. Pour chaque article, commencez par jeter les principales idées que vous allez aborder, ordonnez les pour construire une suite logique dans votre argumentation, rédigez les paragraphes les uns après les autres et terminer par l’introduction de votre article et sa conclusion. Par ailleurs, il ne faut pas ni se forcer à écrire, ni s’obliger à terminer un article au risque de le bâcler… Vos lecteurs préféreront attendre un jour de plus pour lire votre article que de le lire tout de suite mais pas fini convenablement.

6) Allez à l’essentiel

Ce conseil est plus d’ordre général mais s’applique parfaitement au blogging. Combien de fois vous vous êtes rendu compte d’avoir perdu un temps fou à surfer sur des sites inutiles ou lire des centaines de flux avec de l’actualité qui se recoupe. Il faut donc dans la mesure du possible aller à l’essentiel : être direct dans vos réponses mail, trier vos flux, ne pas commencer des discussions par messagerie instantanée si vous êtes déjà sur quelque chose, etc. Vos journées auront peut-être l’air moins divertissante ou plus intense mais vous rendrez compte rapidement que vous arrivez à faire de plus en plus de choses et donc à plus et mieux bloguer !

Evidemment cette liste de conseils n’est pas exhaustive, c’est plutôt ce que j’essaye d’appliquer par expérience sur mes différents blogs. Mais encore une fois, je suis sûr que chacun a de bonnes astuces pour améliorer sa productivité… be my guest ! Share !

Découvrez aussi les sous-titres à télécharger

Trouver les sous-titres pour The Walking Dead. La meilleur solution pour découvrir de nouveaux épisodes d'une série TV et les sous-titres associés.
17 Commentaires (ajouter le vôtre)
  1. Le temps est une denrée rare ;) Moi je blogue 90% du temps dans le métro parisien. Je rentre, je me cale dans ma bule avec mon petit VAIO et j’écris, je pose mes idées à une vitesse halucinante par rapport à si je le faisais chez moi a cause de toutes ces distractions qui nous entourent ;)

    A voir également mon adaptation du TOP10 des stoppeurs de distraction :
    http://www.webdeux.info/top-10-des-stoppeurs-de-distractions

  2. J’aime beaucoup le « On a regardé les stats de visites de son blog 5 fois (au moins !) »

    C’est vrai qu’un bon article, il faut l’écrire dans le calme pour poser au mieux ses idées et les ordonner.
    Avant j’avais tout le temps msn allumé, mais finalement ça ne fait que ralentir la productivité.
    Mieux vaut s’isoler pour mieux parler de ce que l’on veut bloguer ;)

  3. Oui, c’est sur, déjà, il faut arriver à se libérer un créneau horaire, et là, c’est vraiment pas simple…
    Au boulot, on est sensé travailler.
    Ensuite une fois à la maison, je sais que j’ai du mal à me remettre devant un écran… Et le week-end, je préfère aller au ski :)
    Halala, pas facile la vie de blogueur !

  4. C’est vrai le temps c’est assez contraignant :s Moi j’ai du mal à pouvoir écrire quand j’ai de l’inspiration car c’est souvent pendant les cours et lorsque j’écris sur un bout de papier, je le perd direct :p Merci pour les techniques de rédaction, c’est bien utile pour structurer un billet ;)

  5. Ma technique pour amélioré ma productivité : je fais relire systématiquement mes articles par une autres personnes une fois terminée. Cela permet de corrigé les fautes d’orthographe et de styles, d’avoir un avis extérieure…

    Je lui reverse 10% des revenues publicitaires de mon blog pour la motiver (dans mon cas il y a beaucoup de travail car je fais énormément de fautes).

  6. De très bons conseils qu’il me faudrait appliquer un peu plus souvent !
    Sinon y’a une petite coquille, ce n’est pas « tous vos doucement accessibles » mais plutôt « tous vos doCUmentS ». ;)

  7. En effet, se préparer à la rédaction n’est pas chose aisée. J’ai testé l’écriture dans un open space (très médiocre) et à la maison (où les sources de déconcentration sont légions). Je me suis donc mise aux boules quies, ce qui me permet de m’isoler facilement.
    Lorsque l’inspiration est au rendez-vous, je me lance sans interruption dans la rédaction d’articles en gardant tout ceci en tête :
    - on ne lit pas sur le web comme sur un papier
    - les lecteurs souhaitent dès le début de l’article avoir l’idée principale, l’essentiel en premier !
    - partir du général pour aller au plus précis, remonter le temps dans ses articles, commencer par le présent et finir par le passé (à l’inverse de la presse papier)
    - formuler des phrases claires, privilégier le style léger
    - penser d’abord à son public, qu’est-il venu chercher sur ma page ? Et mettre tout cela en avant
    - le titre est le noyau dur de l’article
    Le lecteur ne retiendra qu’un faible pourcentage de toute l’information contenue dans vos articles, d’où l’importance d’aller à l’essentiel.
    Autre petit conseil, d’expérience, c’est lorsque l’on se détend que les idées viennent, il faut donc toujours avoir sur soi un petit cahier prêt à recueillir toutes vos idées à n’importe quelle heure du jour et de la nuit !

  8. oops, légion sans « s »… Enfin, si c’était la seule coquille que je laissais…

  9. Decidemment, ce blog est riche en conseils…c’est vrai que regarder cinq fois ses stats dans la journée est une addiction dont j’ai du mal a me passer, alors que le temps est compté…
    Bon, je vais tacher de suivre ces conseils, en commencant par google docs
    Bon week end a vous

  10. [...] cela peut vouloir dire être plus efficient avec leur temps de blogging (voir l’article sur comment être plus productif justement), pour d’autres cela voudra dire de hiérarchiser la priorité de certaines activités du [...]

  11. [...] cela peut vouloir dire être plus efficient avec leur temps de blogging (voir l’article sur comment être plus productif justement), pour d’autres cela voudra dire de hiérarchiser la priorité de certaines activités du [...]

  12. Merci pour tous ces conseils …. je vais essayer d’en prendre compte à partir de maintenant !

  13. C’est vrai qu’en comptabilisant le nombre de fois où je vais vérifier la fréquentation de mon site dans une journée, je tombe bien sur un chiffre > 5. Même chose pour mes stats Adsense.

    Sur une journée, des petits clics de rien du tout vous consume rapidement plusieurs minutes sinon des heures de votre temps.

    Pour justifier un peu ces égarements, j’utilise assez souvent les statistiques sur les mots clés ou phrases des visiteurs (blog ou google) pour trouver certains sujets d’articles complémentaires. Comme quoi la lecture des statistiques peuvent aussi permettre à produire un peu…

  14. [...] 6 conseils pour améliorer sa productivité de blogueur: des infos pour stucturer vos billets, attirer plus de lecteurs et améliorer votre blog (je vais [...]

  15. J’ai essayé diverses méthodes du dictaphone à l’isolement total, mais la période la plus productive semble correspondre au moment où mon chien me promène. Muni d’un simple petit carnet de note et d’un crayon de bois(gomme) je gratte pendant une petite heure en tournant autour du bassin de l’étang voisin.
    « Vive l’éclairage public ».

  16. Avec ces précieux conseils, j’espère augmenter mon rythme de publication de nouveaux articles.

  17. Le problème lorsque l’on ne connaît rien sur les blogs, ni en code html, c’est qu’il faut bien apprendre ! Alors on lit des dizaines de sites comme Monetiweb, d’autres pour insérer des codes html que l’on ne sait pas faire, d’autres encore pour s’inscrire à droite à gauche pour essayer de se faire connaître…

    Sur l’heure que je passe sur mon blog, je pense qu’il y a seulement 20 mn où j’écris réellement… Le reste, je me dis : tiens, si je changeais de bannière, et si j’agrandissais ma colonne centrale de 2 cm…

© 2006-2017 Frédéric Cozic  
Propulsé par Wordpress sous licence Creative Commons