Une bulle d’interview : Jerôme de Nioumedia.com

Les bulles d’interview sont l’occasion de recueillir les réflexions et les analyses des principaux bloggeurs ou acteurs du 2.0. Même si leurs billets quotidiens (toujours plus riches d’analyses et de nouveautés) nous donnent une idée de la manière dont ils voient cette tendance ; je vais à leur rencontre pour comprendre comment il la perçoive de manière générale…

Aujourd’hui il s’agit de Jérôme connu pour initialement pour Jinfoo qui est devenu récemment Nioumedia et je le remercie pour avoir accepté l’invitation de Richard Malterre lancée dans sa propre bulle d’interview… A nous :

Bonjour, je te laisse te présenter, présenter ton blog pour ceux qui ne te connaitraient pas…

Bonjour, je me prénomme donc Jérôme et j’ai 32 ans. Je blogue quotidiennement depuis environ un an.
Le blogging est pour moi une activité tout à fait à part qui n’a rien à voir ni avec mes études, ni avec mon métier.
Je me suis d’abord déversé sur Jinfoo.canalblog.com avant de faire le grand saut vers Nioumedia qui est motorisé par WordPress; Sur ce coup là, j’aurai bien fait de suivre le conseil de Jean-François Ruiz plutôt ;)
Je n’ai toutefois pas changé ma "ligne éditoriale" lors de ce déménagement et je continue à surveiller tout ce que le web nous apporte comme nouveautés, fonctionnalités, services et outils.

Quelle définition du Web2.0 aimerais-tu voir dans le dictionnaire de 2007 ?

J’en suis au point de me dire qu’une définition stricte de ce phénomène est quasiment impossible à fournir. Les définitions à peu près valables il y a un an le sont elles encore? Je n’en suis pas sûr car on est pas face à quelque chose de figé mais à une évolution des fonctionnalités, des usages et des pratiques. D’un point de vue terminologique, faut-il encore parler de Web 2.0? La numérotation me semble un peu trop stricte eu égard à l’évolution du phénomène.
Ce que j’en retiens : un phénomène, en constante évolution, mettant en oeuvre des technologies permettant à l’utilisateur final de devenir facilement contributeur et acteur.

Comment as-tu découvert ou vu venir cette tendance ?

Cette tendance répondait, pour moi à une nécessité : dépasser les difficultés techniques de publication et de collaboration sur le net. Je me suis donc jeté sur tous les outils qui me facilitaient la vie et qui me permettaient de publier du contenu simplement. J’ai rapidement utilisé Wiki et CMS, Writely ou encore Flickr avant de découvrir les incroyables possibilités que pouvaient offrir toutes les interfaces web.
Ce qui est intéressant dans le phénomène c’est de se dire que les possibilités sont énormes entre ce qui a été fait et ce qui pourrait être fait. A ce propos, je me dois de vous renvoyer vers le blog 365idées.com

Le Web2.0 arrive maintenant à son apogée au point que l’on trouve tout et n’importe quoi estampillé "2.0" ou "beta". La bulle serait-elle, selon toi, entrain de s’essouffler ou d’éclater ?

Le "2.0" n’est effectivement pas toujours utilisé à bon escient, et parfois dans un unique but marketing. De ce fait, cette terminologie est de plus en plus controversée et je pense qu’on devrait la voir disparaitre progressivement.
Mais je ne suis pas en train de dire que le phénomène s’essoufle. Je pense, au contraire que les entrepreneurs et les développeurs sont prêts à sauter le pas mais qu’ils hésitent encore. Sauter le pas vers quoi ? Vers l’externalisation des fonctionnalités qui ont fait du web ce qu’il est actuellement.
Pour prendre un exemple, est-il inconcevable d’imaginer une chaine de télévision personnalisable rassemblant vos vidéos préférées Youtube – DailyMotion – les flux rss que vous lisez … une chaine que vous pourriez regardée dans votre salon mais également sur mobile, PDA, récepteur GPS amélioré …
Maintenant que l’on s’est rendu compte que des millions d’internautes étaient capables de passer des heures à uploader des vidéos, rédiger des articles, partager leur savoir, … il est temps de se demander si ces schémas ne peuvent pas sortir du web pour toucher encore plus de personnes qui, accessoirement, seront prêtes à payer pour des services.
Je commence certainement à divaguer un peu mais je me dis que l’on s’en va peut-être vers une sorte de "Media 2.0" (sous entendu médias de diffusion nouvelle génération) remplaçant ou complétant le web 2.0.

Comment envisages-tu le successeur du 2.0 ? et y aura-t-il selon toi un 3.0 ?

Le 2.0 ne devrait pas être remplacé tout de suite mais amélioré; Les fonctionnalités et les usages vont simplement évoluer. Et il se pourrait qu’ils évoluent vers l’extérieur, en dehors de nos pc.

Quelles seront les concepts ou technologies qui vont prendre toute leur ampleur en 2007 ?

On sera tous d’accord pour dire que la vidéo, qui a explosé en 2006, devrait encore prendre de l’essor en 2007. Mais pas simplement dans le sens d’une mise à disposition.
Maintenant que les utilisateurs maitrisent bien le contenu texte avec des plate-formes de publication simples et robustes, on va peut-être voir apparaitre des interfaces qui permettent et favorisent la création multimédia. L’exemple de Splashcast, dont j’ai parlé récemment sur Nioumedia, est à mon avis significatif de cette tendance.
Le "mode off-line" me semble également à surveiller. On a vu apparaitre à fin de l’année quelques applications capables de gérer des données en mode connecté et non-connecté (Calgoo, iScrybe, …). Adobe promet d’ailleurs un système permettant de généraliser ceci à toutes les applications web, comme Dojo Offline Toolkit.

Avant de terminer cette interview, inversons-les rôles : à toi de me poser une question à laquelle tu aimerais que je réponde !

Pour le moment, les systèmes d’exploitation ne profitent pas beaucoup des fonctionnalités web. Imagines tu des évolutions dans ce sens?

C’est vrai que jusqu’à présent, les systèmes d’exploitations et le web sont deux mondes bien différents. Néanmoins, petit à petit l’internaute fait entrer le web dans son sysème par l’utilisation de plus en plus fréquentes de services 2.0 online. Je pense, par exemple, aux suites bureautiques en ligne (comme Zoho ou Google Docs) sur lesquels j’avais réalisés il y a quelques semaines une bulle d’horizon. Les utilisateurs oublient les logiciels habituels type Office ou OpoenOffice pour se tourner vers des olutions clients/serveurs où leurs fichiers sont hébergés, ou la collaboration devient possible et facile.
On peut aussi parler en exemple des logiciels/services de retouches photos. On commence à en compte une bonne quinzaine sur Internet avec pour certains de réelles qualités et on peut imagner que de plus en plus de personnes prennent le réflexe de les utiliser plutôt que de lancer un Paint vieillissant ou un Photoshop trop lourd.
Dans un avenir de plus en plus proche, ces solutions client/serveur vont sans nul doute se développer et intégrer nos PC. Je pense à Google qui devrait proposer un système offline de son service Gmail prochainement mais aussi à toutes les applicatiosn riches qui se développent grâce aux technologies d’Adobe par exemple ou encore à du Flex. Aujourd’hui chaque logiciel existant sur nos systèmes d’exploitations a, j’en suis sûr, son alterego sur Internet. Après il s’agit d’une question d’habitude et de moeurs mais je pense que les choses risquent d’évoluer très vite dans ce sens.

Dernière question : parmi les bulleurs du 2.0, quelle(s) serai(en)t la ou les personne(s) que tu aimerais voir à son(leur) tour répondre à ces questions ?

En fait, j’aurais plutôt tendance à te proposer des "bulleurs" plus ou moins éloignés du 2.0; Des blogueurs comme Palpitt (palpitt.free.fr), Cedric Giorgi (cedricgiorgi.blogspirit.com). En même temps, je serais curieux de lire les réponses de blogueurs comme Cédric de Chouingmedia.com, Stéphane de Simple entrepreneur, ou Alexandre Balmes.

Voilà qui te fait un peu de choix pour de futures bulles. Quoiqu’il en soit, je te remercie de ton accueil et je te souhaite que ce blog progresse comme il le mérite ;)

Merci Jérôme pour tes réponses et pour toutes ces invitations. J’enverrai donc tes propositions très bientôt pour continuer cette belle aventure des bulle d’interviews qui nous apporte à chaque fois un
lot de réponses toujours plus originales et personnelles donc captivantes…

Découvrez aussi les sous-titres à télécharger

Le meilleur sous-titre pour Game of Thrones saison 6. Le meilleur moteur de recherche de sous-titres disponibles en français et en anglais.
© 2006-2017 Frédéric Cozic  
Propulsé par Wordpress sous licence Creative Commons