Une bulle d’interview : Thierry Bézier (Leblogdebezier.com)

Les bulles d’interview sont l’occasion de recueillir les réflexions et les analyses des principaux bloggeurs ou acteurs du 2.0. Même si leurs billets quotidiens (toujours plus riches d’analyses et de nouveautés) nous donnent une idée de la manière dont ils voient cette tendance ; je vais à leur rencontre pour comprendre comment il la perçoive de manière générale…

Aujourd’hui il s’agit de Thierry Bézier connu pour son vidéoblog éponyme et je le remercie pour avoir accepté l’invitation de Richard Malterre lancée dans sa propre bulle d’interview… A nous :

Bonjour, je te laisse te présenter, présenter ton blog pour ceux qui ne te connaîtraient pas…

T’es sur de ça? non parce que ça peut prendre beaucoup de temps… Je m’appelle Thierry Bézier, j’ai 26 ans, je suis un videobloggueur professionnel et à plein temps, j’ai été chef de projet web à l’international et j’ai toujours une activité de consultant en stratégie Internet…voilà pour l’homme, le site c’est leblogdebezier.com / c’est un videoblog qui existe en français, très bientôt en anglais, mais qui ressemble pas vraiment aux autres blogs web2.0…
Pas de billets d’humeur, c’est une sorte de modeste "envoyé spécial" ou "7 à 8" sur lequel on retrouve des reportages, des interview, des tests vidéo et magazines consacrés au Web Nouveau.
La vraie particularité c’est que je ne recycle pas l’information, je ne la traduit ou ne la copie colle pas d’autres sites internet, je vais la chercher moi même, je suis allé récemment à Las Vegas chercher des belles interview (le créateur du divx par exemple…) je suis aller à San Francisco couvrir une conférences web, je vais à Londres, et très bientôt en Corée du sud et cela exclusivement pour ce blog…je dois être le seul (dingue) à faire ce genre de chose, mais j’y crois!

Quelle définition du Web2.0 aimerais-tu voir dans le dictionnaire de 2007 ?

J’aimerais surtout ne jamais voir ce terme dans un dictionnaire, c’est une expression qui en chasse une autre et qui se fera bientôt dépassée par une autre, je trouve ça très fascinant à quel point il est important pour beaucoup de monde de nommer des choses "normales" si le web2.0 c’est le pouvoir à l’utilisateur, alors pour certaines application on y est depuis 10 ans… je pense que l’internet a évolué, prend de la maturité et surtout commence enfin à remplir le rôle que l’on souhaitait tous depuis le début.
C’est comme un cycle, toutes les conditions sont réunis aujourd’hui pour offrir toute cette dynamique, alors si on souhaite l’appeler "web2.0" soit, mais plus qu’une révolution je pense qu’il s’agit d’une évolution et que 2007 sera l’année où une sélection naturelle s’opèrera dans le "joyeux" bazar ambiant.

Comment as-tu découvert ou vu venir cette tendance ?

J’ai travaillé ces 3 dernières années au Japon à Tokyo, pour moi le web2.0 ou cette tendance existe depuis plusieurs années au Japon et en Corée, il n’y qu’a voir les SNS (Social Network System version japonaise) Mixi, Cyworld, Livedoor, Naver, Rakuten et les paiement par mobile (RFID) qui existent depuis plusieurs années ont changé la définition du web traditionnel là bas, ce qui est intéressant c’est que contrairement à là bas, l’individu et la personnalité des entrepreneurs ou des concepteurs semblent être un facteur clé de réussite en Europe mais particulièrement en France.

Le Web2.0 arrive maintenant à son apogée au point que l’on trouve tout et n’importe quoi estampillé "2.0" ou "beta". La bulle serait-elle, selon toi, entrain de s’essouffler ou d’éclater ?

tu dis "apogée" moi je dirais "carnaval" on voit de tout, fait parfois à "la va vite" plus ou moins efficace, le web2.0 donne l’illusion que "tout est possible" et laisse la plupart des gens penser qu’un beau logo et un nom qui ne veut rien dire et qui peut incorporer un bout de code pourra être revendu à Yahoo! et à Google…car c’est bien là le coeur du problème :
On se retrouve avec des entrepreneurs qui font des sociétés et des produits dans l’espoir d’être un jour "revendu" à des "gros", et en général quand on a cette attention ça ne marche pas…
Il n’y a pas 36 recettes, et ce qui marche dans les industries traditionnelles marche dans la notre. Ce qui peut être effrayant c’est la surenchères des investissements qui sont fait… alors qu’un produit pour se développer n’aurait besoin que de quelques fonds, elle se retrouve parfois avec des dizaine de millions sans quoi vraiment faire avec, je ne pense pas que ça va faire éclater quoique ce soit, mais qu’il va f
alloir attendre pour voir se faire un filtrage naturel et ralentir les "ardeurs
" de tous…

Comment envisages-tu le successeur du 2.0 ? et y aura-t-il selon toi un 3.0 ?

J’appellerais cela plutôt une évolution logique, le phénomènes des blogs va se normaliser et se démocratiser de plus en plus, le UGC (user generated concent) va également se stabiliser et seul les modèles les plus aboutis et les plus rémunérateur survivront, car les internautes ont enfin compris que leur contenu c’est de la valeur ajouté, ils ne vont plus vouloir le faire "pour la gloire" les niches de SNS vont encore se multiplier, le trio photo/audio/video sera partout et décliné à toutes les sauces… il n’y aura pas de web3.0 juste la suite de ce que l’on a commencé, d’ailleurs il serait temps d’oublier ce terme de "web2.0" avant qu’il devienne trop ringard!

Quelles seront les concepts ou technologies qui vont prendre toute leur ampleur en 2007 ?

La Web télé bien sur! ça va être l’explosion, les gens vont se détourner des médias traditionnels, des moutons à 4 tetes vont surgir de partout, et Godzilla va sortir de l’eau pour atomiser Tokyo …. Sincèrement personne ne peut le dire, et c’est génial. Comment prévoir tout ce qui s’est passé en 2006? je pense juste que personne n’aurait été capable de le faire…
Plus de vidéo, plus d’interactivité, moins d’amateurisme, et la multiplication des niches pour les communauté sociale, je dirais que d’ici fin 2007 beaucoup de monde aura une boite sous sa télé pour gérer tous ces médias, que le cadeau de Noël sera un lecteur blueray hd-dvd… ce ne sera peut être pas une année de révolution, mais une année de confirmation.

Avant de terminer cette interview, inversons-les rôles : à toi de me poser une question à laquelle tu aimerais que je réponde !

Pourquoi tu fais ce blog? c’est du testing pour savoir si y a un business plan derrière tout cela? juste un hobby? c’est quoi ton vrai travail? j’irais plus loin que cette question, je te dirais même de varier tes questions, sinon tu vas te retrouver avec les même réponses ;-)

Ce blog est pour moi l’occasion de partager mes réflexions, mes découvertes ou mes analyses sur l’évolution d’Internet et sur tout ce qui en découle et que l’on appelle Web2.0. Il ne s’agit pas testing ou de business plan caché mais plus le média qui me manquait pour m’exprimer et pour créer un dialogue sur les sujets que j’aborde. En outre, je souhaiterais que ce blog tendent toujours plus vers le participatif et non uniquement un échange unilatéral entre mes lecteurs et mes billets. A ce titre, j’ai créé le concept des "bulles suggérées" dans lesquelles je propose à mes lecteurs de me suggérer des idées, des thèmes ou des découvertes et je leur donne la possibilité de participer à la rédaction du billet pour en dégager une meilleure synthèse.
Mon vrai travail n’est pas encore un travail ^_^. Je finis des études d’ingénieur en informatique et m’apprête à rentrer dans la vie active.
Pour ce qui est des questions, tu n’es pas le seul à se demander pourquoi les questions sont toujours les mêmes dans mes bulles d’interview. L’explication est simple : derrière ces mêmes questions se cache l’idée de synthétiser les réponses de tous ceux qui auront participer à ces interviews et d’en dégager une analyse poussée sur thèmes généraux du 2.0.

Dernière question : parmi les bulleurs du 2.0, quelle(s) serai(en)t la ou les personne(s) que tu aimerais voir à son(leur) tour répondre à ces questions ?

Plein! je pense tout d’abord à Jean François Ruiz qui est au moins aussi bavard que moi sur la question. Il y a également Dave de Gaspanik qui serait la personne parfaite pour ce genre de questionnaire, mais plus encore j’aimerais entendre des entrepreneurs français qu’on entend jamais et qui sont talentueux comme Sébastien Simoni de Xfruits…et puis pourquoi que des français? Dieu (on) nous a donné Internet, on devrait briser les frontières invisible de la langue et poser ces questions à Richard McMannus de Read/write web, à la charmante Emilie Chang de EHub, à un grand podcaster Steve Garfield, à quelqu’un qui vient du e-learning traditionnel et qui fait un super boulot aux Usa, Scott Kelby de photoshop TV (ou tu peux le remplacer par Nicolas de Emob), et à un petit génie du web2 japonais: Matsumoto Sadayuki… bon maintenant que je t’ai donné du boulot je te laisse…
Jj’ai dit que j’étais bavard?

vspace="0" hspace="5" height="50" border="0" align="left" style="padding: 0pt; backgro
und-color: rgb(249, 249, 249); width: 34px; height: 50px;" src="http://cozic.fr/wp-content/uploads/2006/aysoon.jpg" alt="" /> Effectivement tu es bavard…et j’adore ça ! Alors pour ta longue liste, JF Ruiz a déjà été invité par Philippe, a gentiment accepté et j’attends ses réponses. L’invitation pour Dave sera envoyée avec le Google Docs associé. Pour ce qui est de xFruits j’avais dans mes projets un billet complet de présentation du service ( comme j’ai déjà fait pour Ziki ou pour Neobe) donc je profiterai de l’occasion pour essayer de recueillir quelques réponses de ses fondateurs. Enfin pour la fin de la liste, il pourrait être en effet très intéressant d’élargir le champ d’action de ses interviews et d’abroger les frontières par la même occasion. Je garde l’idée pour de futures interviews ;-)

Découvrez aussi les sous-titres à télécharger

Télécharger le sous-titre pour The Walking Dead saison 6. La meilleur solution pour découvrir de nouveaux épisodes d'une série TV et les sous-titres associés.
© 2006-2017 Frédéric Cozic  
Propulsé par Wordpress sous licence Creative Commons